Contrairement à ce que beaucoup peuvent penser, il n’y a pas un seul modèle de vélo de ville. Les deux-roues destinés au cyclisme urbain se distinguent par leur mode de fonctionnement. Dans cet article, vous trouverez 3 types de vélos que vous pouvez utiliser pour vous rendre au travail, faire des courses ou vous rendre à une destination plus ou moins proche.

Les vélos hybrides à assistance électrique

Le vélo électrique comporte généralement un guidon plat, comme on en trouve sur un vélo de montagne, plutôt que la barre tombante sur un vélo de route. Cela signifie que les composants de changement de vitesse et de freinage sont souvent très similaires à ceux des vélos de montagne, au lieu d’être des leviers de frein et de changement de vitesse intégrés de type STI comme sur la plupart des vélos de route. Cela permet une position de conduite plus droite que beaucoup trouveront plus confortable, et potentiellement plus sûre dans le trafic. Le VTC électrique comporte des pneus de plus grand volume que les vélos de route offrant alors plus de confort. Le freinage peut varier d’un modèle à l’autre, mais les freins en V sont très courants tout comme les systèmes à disques mécaniques et hydrauliques.

Les hybrides offrent un engrenage polyvalent dû à leurs chaînes triples et aux cassettes à large éventail. Il y a cependant des exceptions : les vélos à assistance électrique peuvent parfois être équipés d’un moyeu pour un kilométrage quasiment sans entretien, tandis que des modèles à vitesse unique sont également disponibles si vous préférez la simplicité. Certains vélos sont équipés de garde-boue complet ainsi qu’un porte bagages. La plupart sont fabriqués avec les œillets et les dégagements nécessaires au montage ultérieur de ces éléments.

Les vélos électriques simples

Ce vélo de ville est à la fois écologique et performant. Des avantages environnementaux peuvent être obtenus en remplaçant les déplacements en véhicule par des trajets à bicyclette électrique. Comme ils fonctionnent avec des batteries rechargeables et ne consomment pas de carburant, les vélos électriques ne rejettent pas de gaz nocifs dans l’atmosphère. De plus, ils sont faciles à maîtriser. Ils facilitent les déplacements actifs sans pour autant compromettre l’esprit d’aventure du voyage.

Sur ce deux roues, les cyclistes peuvent rivaliser avec des niveaux de force et d’endurance différents. Avec un peu plus de puissance, les terrains accidentés ne sont plus un problème et les vents contraires décourageants ne vous ralentiront pas. En bref, ces vélos rendent le cyclotourisme plus attrayant. Tout le monde n’a pas l’endurance nécessaire pour faire du vélo pendant plusieurs jours. Cependant, de nombreuses personnes souhaitent être actives et découvrir les sites et les paysages accessibles lors d’une randonnée à vélo sans quitter leur ville ou leur quartier. Et pour ceux qui ont des limitations physiques telles que des douleurs articulaires ou dorsales, l’impulsion donnée par le moteur d’assistance au pédalage réduit la tension et rend la conduite plus confortable.

Pour beaucoup, le choix d’une bicyclette électrique est le meilleur moyen de rouler en étant plus détendu pour profiter du cadre plutôt que d’arriver à destination complètement essoufflé. Vous pouvez mieux profiter de votre environnement grâce à l’assistance électrique qui minimise les défis physiques. Ainsi, il vous sera possible de vous concentrer sur la découverte de nouveaux endroits.

Les vélo pliants

Si vous hésitez à acheter ce modèle, sachez que le vélo pliant est une solution pratique pour les citadins qui sont contraints à se déplacer dans une superficie limitée. Leur usage nécessite beaucoup moins d’espace qu’un vélo de route ou un VTT standard. Ils sont faciles à transporter dans les transports en commun. Comme ils peuvent être pris à l’intérieur, vous n’avez pas besoin de les laisser enfermés dehors et de courir le risque de vous faire voler. De plus, ils sont étonnamment rapides et agiles. Ces vélos ont des roues plus petites pour les rendre plus compacts. Ils n’ont pas la même vitesse de pointe qu’un vélo de taille normale mais compensent cette défaillance par la facilité avec laquelle vous pouvez accélérer. Idéal pour franchir les panneaux stop et les feux rouges !

Pour finir, le modèle pliant sont conçus pour les trajets quotidiens, ce qui signifie que même s’ils sont compacts, ils sont construits pour être durables et supporter l’usure des trajets urbains à fort kilométrage. Les vélos pliants haut de gamme peuvent être chers : un investissement qui sera rapidement amorti en comparant le prix de cet appareil aux frais de bus, d’essence, d’assurance et l’entretien d’un véhicule.