L’art-thérapie est un domaine hybride largement influencé par les disciplines de l’art et de la psychologie. Il utilise le processus novateur des œuvres d’art dans l’optique d’aider les personnes qui suivent un traitement à développer leur conscience, à explorer les émotions et à résoudre les conflits émotionnels non résolus. Voici comment cette thérapie permet à l’homme de mieux se porter.

Qu’est-ce que l’art-thérapie ?

Encore appelée la thérapie expressive, l’art-thérapie comprend l’utilisation de peinture acrylique, de craies et d’autres objets pour dessiner ou pour peindre les émotions. Pour cette thérapie, l’art est le moyen de communication qui permet aux patients d’explorer et d’étaler leurs humeurs ou leurs pensées. Il n’est toutefois pas nécessaire d’avoir des connaissances artistiques ou d’être très inventif pour l’appliquer. Il suffit de rester attentif à ses propres réactions pendant le traitement. Son processus inclut entre autres :

  • La création de peinture de stress ;
  • La conception de carte postale que l’on n’envoie jamais ;
  • Un agencement de couleurs de crayons ;
  • La création d’une roue émotionnelle ;
  • Etc.

Il est un excellent moyen de sauvetage pour les personnes qui rencontrent des difficultés à exprimer leurs sentiments de façon verbale.

Les principes de cette thérapie

Le but de l’art-thérapie n’est réellement pas artistique. Le plus préoccupant n’est pas l’aspect final de l’œuvre ou sa qualité. Il s’agit plutôt d’une démarche thérapeutique qui consiste à créer des choses sur la base des humeurs. Il a pour objectif de laisser libre cours aux images intérieures du patient, de transcrire des expériences passées ou quelques rêves auxquels il aspire. Ce geste créateur sollicite l’imagination, les émotions, l’intuition et la pensée de la personne concernée. Cela permet de générer des comportements susceptibles de contribuer à une guérison émotive, physique ou spirituelle. Contrairement aux mots ou à l’expression verbale, les images ou les œuvres qui restent et qui servent de boussole sont l’un des aspects les plus intéressants de cet art.

Lors de ses loisirs créatifs, une personne qui suit une thérapie pour résoudre des conflits pourrait, au départ, laisser paraître de la douleur sur son papier à dessin, de la haine ou de la colère. Progressivement, cette dernière pourra peindre un tableau exprimant un autre sentiment, dessinant ainsi une solution inédite à son problème. Ce revirement de situation est possible grâce au thérapeute qui a pour rôle principal de porter secours à son sujet. Il l’aide dans son traitement et l’accompagne d’une réalisation à l’autre jusqu’à l’obtention d’une certaine clarté dans ses peintures.

Les bienfaits de l’art-thérapie

En raison de sa polyvalence, l’art-thérapie est adaptée pour les personnes de tous les âges. Il est ce qu’il y a de mieux pour vous lorsque vous avez déjà essayé la thérapie verbale et que cela n’a pas fonctionné. Il peut améliorer la communication, la concentration et peut aider à réduire les sentiments d’isolement. Il a également été démontré que ce type de thérapie conduit à une augmentation de l’estime de soi, de la confiance en soi et de la conscience de soi. Des résultats positifs peuvent souvent être obtenus par ceux qui sont confrontés à des problèmes tels que :

  • L’anxiété ;
  • La dépression ;
  • La dépendance à une substance ;
  • Le stress ;
  • Le stress post-traumatique ;
  • L’hyperactivité avec déficit de l’attention ;
  • Les problèmes de vieillissement et de gériatrie ;
  • La fatigue de la compassion ;
  • La cardiopathie ;
  • L’anorexie ;
  • Les déficiences cognitives ;
  • Les problèmes familiaux ou relationnels ;
  • La boulimie ;
  • Les troubles de l’alimentation.

L’on affirme souvent que l’art-thérapie est particulièrement utile pour ceux qui se sentent déconnectés de leurs émotions ou de leurs sentiments. Cela est possible parce qu’il permet aux gens d’exprimer des ressentis sur n’importe quel sujet par le biais de certains travaux créatifs. Les personnes qui éprouvent des difficultés à discuter ou à se souvenir d’expériences douloureuses peuvent également le trouver particulièrement bénéfique.

Les techniques et les exercices d’art-thérapie

Les art-thérapeutes certifiés auront généralement une compréhension globale de l’effet puissant que le processus créatif peut avoir sur les personnes en thérapie. En réalité, pour atteindre le résultat souhaité, ils utilisent souvent des théories psychologiques, spirituelles et artistiques, en conjonction avec des méthodes cliniques. L’approche s’est avérée bénéfique même pour les patients qui s’expriment très peu et pour les artistes professionnels. Les techniques courantes utilisées en thérapie comprennent :

  • La peinture avec des pinceaux ;
  • La peinture avec des doigts ;
  • Le doodling ;
  • Le gribouillage ;
  • La sculpture ;
  • Le dessin ;
  • L’utilisation de l’argile à mouler ;
  • La poterie ;
  • L’utilisation des textiles ;
  • La réalisation des collages.

L’art-thérapie peut aider les personnes à exprimer les pensées, les émotions et les expériences dont il peut être difficile de parler. Il faut noter que ceux qui suivent un traitement du genre doivent acquérir des outils (aquarelles, crayons, pinceaux, etc.), des supports et d’autres matériels indispensables.