Dans cet article, nous présentons quelques-unes des pathologies les plus courantes dans les chaussées souples, causées par des erreurs dans la conception et la fabrication du mélange bitumineux.

LES DÉFAUTS DE CONCEPTION DES CHAUSSÉES

La chaussée fait partie d’un projet routier pour la construction duquel ils effectuent un nivellement. L’une des principales erreurs de conception qui peut se produire dans une chaussée est l’absence de drainage adéquat de la plate-forme. Un drainage insuffisant entraîne un mouillage excessif de l’esplanade, qui perd de sa rigidité et augmente sa déformation, ce qui provoque la rupture de la chaussée. Ils se distinguent comme des recommandations dans la conception d’une chaussée pour éviter les problèmes de drainage : Drainage des couches de revêtement et des éléments qui composent la plate-forme routière : Il convient de tenter d’éviter la pénétration des eaux de surface par infiltration à travers la chaussée, les accotements, les bermes, les terre-pleins et les éléments singuliers, afin d’empêcher une augmentation de l’humidité des couches de la chaussée. Le traitement des terre-pleins, des bermes et des éventuels accotements non pavés est obligatoire, afin d’empêcher, ou du moins de réduire au maximum, l’infiltration d’eau à travers ceux-ci. L’évacuation de l’eau qui aurait pu s’infiltrer en toutes circonstances doit être facilitée. Il faut surtout étudier l’évacuation latérale de l’eau infiltrée, en évitant qu’elle soit obstruée par des couches imperméables ou un mauvais nivellement. Drainage des explications : Section typique d’une chaussée avec une étanchéité et un drainage adéquats. Les véhicules , les services ainsi qui les collectivités du pays mènent tous un domage par cause de cette dégradation.  

L’ÉCHEC DE LA FABRICATION DU MÉLANGE

Les routes de la France subissent une dégradation. L’entretien routier est de plus en plus moins fréquent. Les automobilistes publics fuient les chaussées. Le gouvernement doit penser à réhabiliter les infrastructures. Les véhicules , les services ainsi qui les collectivités du pays mènent tous un domage par cause de cette dégradation. Une autre source importante de problèmes de durée de vie des chaussées est due à des défaillances dans la fabrication du mélange bitumineux. Aujourd’hui, il n’est pas normal que de telles erreurs se produisent car les usines sont automatisées et tout le dosage se fait par pesée. La température est contrôlée et toute défaillance qui se produit dans l’un des systèmes a son alarme. L’opérateur sait donc dès qu’elle se produit et peut arrêter l’installation et se débarrasser du mélange fabriqué à ce moment-là. Le moment le plus critique d’une centrale est lors de son démarrage, car la centrale doit atteindre la température de fonctionnement. Un mélange fabriqué à une température plus basse que nécessaire fait que le mélange ne se forme pas bien et que les agrégats ne sont pas bien enveloppés. Une température excessive, en revanche, brûle le bitume et provoque non seulement un manque d’adhérence ou le ruissellement du bitume mais aussi des conséquences fatales dans un mélange discontinu ou poreux, entraînant la désintégration du mélange peu après sa mise en place.

Échec du mélange discontinu en raison d’une température de fabrication excessive.

Échec du mélange discontinu en raison d’une température de fabrication excessive. En ce qui concerne les défaillances des agrégats ou du bitume, il a été constaté que normalement il n’y a pas de défaillances des agrégats du fait qu’il y a un contrôle assez approfondi des stocks et qu’il ne peut donc pas y avoir de défaillances dans l’uniformité ou la qualité des agrégats. Cependant, les défaillances du bitume sont beaucoup plus difficiles à détecter car elles surviennent après une longue période et peuvent être attribuées à d’autres causes. Les types de dommages les plus courants causés par le bitume sont les suivants : Peau de crocodile ferme . Il en va de même pour les fissures transversales produites par le retrait thermique des couches traitées au ciment, dans lesquelles les fissures sont rapidement transmises par ces mélanges rigides. Détachements : les détériorations qui se manifestent par la perte de granulats, comme les os nus ou la défaillance du tubage, sont le résultat d’un manque d’adhérence du liant au granulat, soit à cause de l’utilisation d’un bitume paraffinique avec une faible quantité de composés polaires, soit parce qu’il est excessivement dur, a vieilli ou a été dosé par défaut. Elle peut également être causée par un écoulement excessif du bitume dans les mélanges discontinus ou drainants en raison d’un mauvais choix de bitume ou d’une surchauffe du bitume. Les routes de la France subissent une dégradation. L’entretien routier est de plus en plus moins fréquent. Les automobilistes publics fuient les chaussées. Le gouvernement doit penser à réhabiliter les infrastructures. Les véhicules , les services ainsi qui les collectivités du pays mènent tous un domage par cause de cette dégradation.