Vous souhaitez disposer de la fibre optique chez vous et vous vous demandez comment procéder ? Heureusement, le processus n’a rien de sorcier. Il s’agit juste d’effectuer quelques vérifications et un certain nombre de choix, et vous bénéficiez du haut débit de la fibre optique dans votre logement. Voici les 4 étapes pour une fibre optique à la maison.

1. Vérifier l’éligibilité de sa maison

Toutes les habitations ne peuvent pas recevoir un matériel de fibre optique. Pour que votre maison puisse bénéficier d’une connexion haut débit, elle doit donc être éligible. Alors, comment savoir si votre habitat est bien éligible ? Il suffit d’effectuer un test d’éligibilité. Pour réaliser ce test, vous pouvez vous rapprocher d’un opérateur réseau qui se chargera de vérifier la zone dans laquelle se trouve votre logement ainsi que les caractéristiques de votre bâtiment. Une fois que la vérification est faite, et que votre maison est certifiée éligible, il ne reste plus qu’à souscrire à la fibre chez un opérateur réseau. Cela dit, quel est l’opérateur vers lequel vous devez porter votre choix ?

2. Choisir son opérateur réseau ou son fournisseur

Bien choisir sa fibre optique est une étape assez importante. La qualité de la fibre qui sera installée dépend en effet du réseau qui s’occupe de vos travaux. Choisir efficacement sa fibre revient donc à bien choisir son opérateur réseau. Notez qu’il en existe plusieurs. Il est alors recommandé de prendre son temps et de bien évaluer les services qu’offre chaque fournisseur. Pour vous aider, vous pouvez vous baser sur certains critères afin d’opter pour le bon prestataire : le débit, la nature de l’offre, le prix des abonnements, les technologies ainsi que les prestations supplémentaires. Le débit minimum d’une bonne fibre optique est de 100 Mb/s. La plupart des opérateurs proposent cependant beaucoup plus. Aujourd’hui vous pouvez vous attendre à un débit atteignant les 1 Gb/s, voire 2Gb/s. Il faut dire aussi que les fournisseurs proposent plusieurs abonnements avec des débits plus ou moins grands et des tarifs conséquents.

Pour ce qui est de la technologie, on distingue celle dite FTTH (Fiber To The Home) et la FTTLa (Fiber To The Last amplifier). La première signifie que vous bénéficiez directement de la fibre optique fournie par les installations de votre opérateur. Si vous optez pour une technologie FTTLa, le réseau provenant des installations du fournisseur est stoppé à un point fixe (pieds d’immeuble, rue par exemple) puis reconduit à travers un câble avec gaine de protection jusqu’au différent équipement de votre maison. Comme vous pouvez l’imaginer, cette solution de raccordement est moins rapide en ce qui concerne la vitesse de connexion. Quant aux prestations supplémentaires, il s’agit des services qu’offre le fournisseur en plus de l’abonnement : installation, suivi, maintenance et dépannage.

3. L’installation de la fibre optique à la maison

Vous avez testé l’éligibilité de votre habitat et choisi votre opérateur réseau ; et vous êtes alors maintenant apte à recevoir la fibre optique chez vous. Cela ne vous prendra que quelques instants pour prendre rendez-vous avec les techniciens ou le chargé de clientèle de votre fournisseur. L’installation se déroule en deux étapes majeures : la liaison de la fibre de la rue jusqu’à votre habitat et la mise en place de la prise fibre. Généralement tout le processus d’installation dure entre 2h et 4h. En réalité, la durée va dépendre du fait que l’installation soit effectuée dans le sous-sol ou dans l’espace (installation aérienne). Pour lier la fibre de la rue à votre logement, les techniciens vont ouvrir la chambre télécom de l’habitat afin d’avoir accès à la zone de fixation de la fibre optique. La fibre est ensuite acheminée à travers les mêmes fourreaux qu’empruntent les câbles téléphoniques. Une fois cette dernière opération réglée, il ne reste plus qu’à la brancher. Pour cela, les techniciens vont d’abord installer la prise fibre.

L’emplacement de cette dernière n’est pas pris à la légère, vu qu’elle sera aussi reliée à un boîtier. En fait, les techniciens soudent la prise fibre à un endroit précis en tenant compte du rangement du logement et de la manière dont les clients désirent connecter leurs différents équipements. Cependant, pour une installation FTTLa, la prise fibre optique n’est pas nécessaire. Une fois que le dispositif de branchement est en place, les techniciens passent au réglage et au test de fonctionnalité et de débit. Lorsque tout va bien, le travail est achevé et vous avez la fibre chez vous.

4. Bénéficier de la connexion

Une fois l’installation terminée, vous pouvez connecter, à travers le câble, un embout haute pression au boîtier de la fibre optique. Suivez les instructions précises sur la notice qui accompagne le boîtier pour savoir comment le brancher. Ensuite, il ne reste qu’à souscrire aux abonnements périodiques. En cas de panne du système, il est conseillé de contacter votre fournisseur afin de bénéficier d’un service efficace et rapide par des professionnels confirmés.