Au sein d’une entreprise, les charges à couvrir sont nombreuses. Mais le cout lié à la consommation d’énergie est une dépense qu’il est tout à fait possible de contrôler. En améliorant certains aspects tels que le chauffage, l’éclairage ou la gestion des appareils électroniques, vous serez en mesure de réaliser d’importantes économies et de suivre plus facilement vos dépenses.

1. Comparer les offres afin de choisir le meilleur fournisseur d’énergie

Il existe plusieurs offres d’énergies sur le marché. Certaines conviennent mieux aux particuliers qu’aux professionnels. Cette situation est due à l’arrivée de plusieurs fournisseurs alternatifs dont les offres sont conçues pour répondre à des besoins bien précis. Pour cette raison, il est recommandé de faire appel à un courtier en électricité pour entreprises afin de mieux s’y retrouver. Ces organismes accompagnent les professionnels quant au choix du fournisseur d’électricité le mieux adapté. L’analyse des offres du marché permet de suivre l’évolution des tarifs. Elle permet aussi de faire jouer la concurrence afin de réduire le cout énergétique. En effet, les tarifs réglementés ne sont plus valables une fois que la consommation dépasse 36 kVA. Les fournisseurs d’énergie sont donc libres de fixer le prix de l’électricité. En réétudiant le marché, vous pourrez découvrir des offres plus avantageuses que votre contrat actuel et réaliser des économies.

2. Réduire la consommation énergétique liée à l’éclairage

Une partie importante du budget énergétique d’une entreprise est destinée à l’éclairage. Bien qu’il soit impossible de s’en passer, certaines bonnes pratiques permettent de réduire considérablement les frais. Durant la nuit, le weekend et autre période de fermeture, il est impératif de garder les lumières intérieures éteintes. Aussi, durant les heures d’activité, il est inutile et couteux d’éclairer des pièces inoccupées. Même si cette habitude semble anodine, les conséquences sur le long terme sont loin d’être négligeables.

Les entreprises peuvent également diminuer leur consommation d’électricité en privilégiant la lumière naturelle. Cette approche nécessitera un réaménagement de l’espace de travail afin de disposer les bureaux à proximité des fenêtres et des baies vitrées. En ce qui concerne la lumière artificielle, il convient d’opter pour des lampes à basse consommation. Les lampes de type LED permettent de réaliser d’importantes économies par rapport aux lampes halogènes ou incandescentes.

3. Amortir la consommation d’énergie en optimisant le système de chauffage

Une isolation thermique permet d’économiser environ 30 % d’énergie. En effet, près de la moitié du budget énergétique d’une entreprise est destinée au chauffage des locaux. L’une des solutions les plus efficaces pour réussir la gestion du chauffage est un système de régulation. Ce type de mécanisme peut réduire les dépenses en énergie d’environ un quart. Il est aussi important de limiter le gaspillage en définissant des zones de chauffage. Certains endroits comme les escaliers de service ou la réserve sont peu fréquentés. Le chauffage n’est donc pas indispensable dans ces zones.

Certaines habitudes courantes sont aussi à éviter pour une meilleure gestion du chauffage. Par exemple, aucun objet ne doit être disposé devant les émetteurs de chaleur au risque d’empêcher la diffusion de l’air chaud. Ce léger changement représente 3 à 6 % d’économie d’énergie. Pour limiter les excès de consommation d’énergie, il est recommandé d’aérer les pièces uniquement lorsque le chauffage est éteint.

4. Améliorer la climatisation pour réduire la consommation énergétique

Il est important de travailler dans de bonnes conditions, même en période de chaleur. On peut donc opter pour des climatiseurs sans toutefois en abuser. Il est recommandé d’allumer ces appareils uniquement lorsque la température passe la barre de 26 °C. En dessous de cette limite, il est plus judicieux d’opter pour des ventilateurs. Ils sont plus économiques et moins nuisibles à l’environnement. On peut aussi réduire le temps d’utilisation de la climatisation en aérant les pièces durant les heures où la température est basse. Ouvrir les volets tôt le matin ou durant la soirée peut donc aider à faire baisser les dépenses en climatisation.

5. Adopter les bonnes pratiques pour réduire la consommation des appareils électroniques

Pour faire fonctionner une entreprise, certains appareils sont indispensables. Il est possible de réaliser d’importantes économies en utilisant convenablement ce matériel. Pour commencer, il est préférable d’éteindre les appareils tels que les ordinateurs ou les imprimantes lorsqu’ils ne sont pas en cours d’utilisation. Certains employés ont tendance à privilégier la mise en veille. Mais cette habitude est à décourager puisque les appareils continuent de consommer jusqu’à 80 % d’énergie en ce mode.

Les systèmes audiovisuels comme les projecteurs ou les écrans dans les cafeterias sont aussi à maintenir éteints dans la mesure du possible. Prêtez également attention aux étiquettes-énergie ou aux labels qui indiquent la performance énergétique des appareils. Ces indications permettent d’identifier le matériel qui consomme peu.

Pour améliorer votre consommation, il est essentiel de maitriser les offres du marché et d’opter pour celle qui correspond le mieux à votre entreprise. Il faudra ensuite adopter les bonnes habitudes concernant l’éclairage, le chauffage, la climatisation, ou encore l’utilisation des appareils électroniques au sein de votre entreprise.