Les cigarettes électroniques ont connu de considérables améliorations au fil des années. De ces changements sont nés les cigarettes modifiées dits mods. À cet effet, on distingue principalement les mods électronique et mécanique. Chacun d’eux dispose d’avantages et d’inconvénients spécifiques. Le choix ne doit donc pas être fait au hasard.

Qu’est-ce qu’un mod ?

Pour comprendre ce que signifie le mod, il faut commencer par le fonctionnement de base d’une cigarette électronique.

Fonctionnement

L’e-cigarette, dans sa création de base, vise à améliorer les pratiques traditionnelles de consommation du tabac. Dans cette nouvelle technique, le e-liquide(constitué généralement de propylène glycol et de Glycérine végétale) contenu dans le clearomiseur est chauffé grâce à l’action d’une résistance. Il en résulte une vapeur qui sera inhalée par le consommateur. Le processus peut être déclenché manuellement ou automatiquement. Dans le premier cas, le vapoteur doit appuyer sur un interrupteur. Dans le second, par contre, le processus est lancé grâce à un système de détection automatique d’inhalation.

C’est quoi le mod ?

Le mot « mod » est utilisé pour signifier qu’une cigarette électronique a été modifiée. Il peut concerner toute la cigarette ou une partie spécifique. Toutefois, le fonctionnement ainsi décrit reste identique. Il ne s’agit donc pas d’une nouvelle forme de cigarette, mais plutôt d’une simple amélioration de fonctionnalité. En d’autres termes, ces modifications ont vu le jour pour corriger une certaine insuffisance constatée au niveau des premiers modèles. Le choix du taux de nicotine de son e-liquide ou encore des saveurs reste donc indépendant de celui du mod. La modification concerne généralement le changement de batterie. On obtient, ainsi, une batterie nettement plus puissante. Il existe deux grandes catégories de mod : le mod électronique et celui mécanique.

Le mod électronique

Les mods électroniques, en plus de constituer une méthode moderne de consommation de tabac, offrent une meilleure autonomie et du confort au vapoteur. Grâce à un circuit électronique plus performant, il est possible d’utiliser son appareil plus longtemps, et ce, avec nettement plus de facilité. L’écran d’affichage, par exemple, donne toutes les informations sur l’état de l’appareil à un moment donné. Il renseigne sur le niveau de batterie, la valeur de la résistance et bien d’autres encore. Les mods de ce type offrent de multiples alternatives :

  • La possibilité d’affiner sa vape grâce aux fonctionnalités et aux boutons ;
  • La possibilité de choisir entre des batteries de bonne performance ou des accus ;
  • La possibilité de personnaliser le design.

Le mod électro dispose de même d’un chipset qui protège le vapoteur contre les éventuels dangers. Il assure la sécurité de la batterie grâce à des arrêts automatiques en cas de mauvaise utilisation. Il protège de même contre les courts-circuits.

Le mod mécanique

Les mods mécaniques sont caractérisés par l’absence de composant électronique. Ils ne disposent donc pas de circuit, pas d’écran, encore moins, de boutons de réglage. Cela implique qu’il est impossible d’effectuer des réglages. Ainsi, outre le choix du dosage, des arômes et autres facteurs spécifiques à son mode de vape, l’utilisateur est extrêmement limité à des fonctions de base prédéfinies. Soulignons qu’ils sont simples à utiliser. Dotés d’un conteneur de batterie, ils permettent à cette dernière, une fois placée, de se connecter avec les pôles positif et négatif. Ensuite, il suffit que le vapoteur appuie sur la touche d’allumage. Le courant passe alors vers la résistance pour faire fonctionner le mod.

Pour une bonne utilisation de ce type de mod, le vapoteur est tenu d’avoir un minimum de connaissance en électronique. Il doit, en effet, pouvoir associer la bonne valeur de la résistance aux bons accus, et ce, conformément à son mode de vape. Toute mauvaise manipulation est susceptible de le mettre en danger.

Mod mécanique et électronique : Quelle différence ?

Les éléments constitutifs respectifs sont les principaux points de différences entre le mod mécanique et celui électronique.

Mod mécanique

Le mod mécanique incarne avant tout la simplicité. Il n’offre aucune fonctionnalité spécifique et fonctionne simplement grâce à la batterie et à la communication entre cette dernière et la résistance. Il n’y a donc pas de possibilité de réglage. Par contre, grâce à sa constitution, il a une durée de vie assez longue. En cas de problème, le vapoteur peut le réparer lui-même et sans grande difficulté. La réussite dans l’utilisation de ce mod exige tout de même un minimum de connaissance. Autrement, il se gâtera très vite, et constituera d’ailleurs une source de danger pour son utilisateur. Il est donc conseillé pour les plus aguerris.

Le mod électronique

Cette catégorie offre plusieurs fonctionnalités ce qui induit une multitude de possibilités de personnalisation. Il dispose d’un circuit électronique, de système de sécurité, d’un écran et de boutons pour effectuer des réglages. L’utilisateur peut non seulement contrôler facilement la vape, mais aussi, et surtout, compter sur le système en cas d’erreur de manipulation. Il faut noter tout de même que ces multiples fonctionnalités peuvent devenir très vite assez complexes. De plus, en cas de panne ou d’un composant défectueux, la réparation peut s’avérer très compliquée. Les changements de pièce, par exemple, peuvent nécessiter de recourir à un spécialiste. En raison de l’autonomie d’utilisation qu’il offre, ce type de mod est conseillé pour les vapoteurs débutants.