Lorsque l’on est passionné par les soins et le bien-être, ouvrir un institut de beauté peut être le rêve de toute une vie. En effet, être propriétaire d’un établissement de ce type revêt de nombreux avantages. Cependant, la création d’un institut demande souvent de la réflexion, de l’analyse et de l’expérience dans le secteur de la beauté.

L’importance des compétences professionnelles

Plusieurs conditions sont nécessaires avant de pouvoir ouvrir un institut de beauté. La plus importante est l’obtention d’un diplôme. En effet, pour exercer en tant que professionnel, l’obtention d’un CAP ou d’un BEP est essentielle. Ces diplômes d’Etat permettent de justifier de multiples compétences professionnelles. Certains diplômes sont spécifiques à une activité particulière comme le CAP esthétique ou le CAP coiffure par exemple. De nombreux centres de formations proposent l’obtention de diplômes professionnels à travers la réalisation d’examens. Ces derniers se composent généralement d’épreuves pratiques et théoriques à valider. En cas de réussite, un certificat d’aptitude est délivré pour pouvoir exercer dans un institut de beauté. Par ailleurs, il est possible d’ouvrir un salon de beauté sans avoir de diplôme. Pour cela, il est nécessaire de pouvoir justifier de trois ans d’expérience dans le domaine du bien être et des soins. De même, embaucher une personne en CDI dès l’ouverture du salon permet de commencer son projet sans diplôme.

Proposer différents types de services

Un salon de beauté moderne doit être en capacité de réaliser de multiples services afin de diversifier ses activités. En effet, cette stratégie possède de nombreux avantages. D’un point de vue commercial, elle permet à la clientèle de réaliser plusieurs soins au sein du même salon. Cela représente donc un gain de temps pour les clients et donne au salon une image d’établissement multifonctionnel. De nombreuses activités peuvent être intégrées à un institut de beauté comme les soins pour le visage, la coiffure, les massages ou encore les manucures. D’un point de vue financier, le fait de diversifier les activités d’un salon représente un investissement important en termes de matériel et d’équipements. Cependant, la diversification apporte des bénéfices à l’entreprise sur le long terme en facilitant la fidélisation de la clientèle.

Évaluer la faisabilité du projet

Un autre critère très important à prendre en compte avant d’ouvrir un salon de beauté est la viabilité du projet. En effet, pour fonctionner correctement et être pérenne, un institut de beauté doit pouvoir être rentable. Cela passe par l’élaboration d’un business plan et de la liste de toutes les charges que l’entreprise va supporter. Les charges doivent comprendre les salaires, le coût d’achat et d’entretien du matériel et même les frais liés aux produits d’hygiène. Par ailleurs, une étude de marché est essentielle pour assurer le potentiel commercial de l’institut. Cette analyse s’effectue à travers des recherches détaillées. Ces dernières peuvent concerner les services proposés par les concurrents, leurs tarifs mais aussi les besoins et les attentes des consommateurs.

Il peut aussi être intéressant d’observer les tendances du secteur du bien-être et de la beauté. En effet, il apparaît que deux grands types de structures coexistent : les instituts sous enseigne et les salons indépendants. Chacun de ces deux types d’établissements possèdent des avantages qu’il faut connaitre pour faire le bon choix, notamment concernant le statut juridique de l’entreprise. De même, analyser les concepts créés à l’étranger peut être un atout pour se démarquer de la concurrence.

Bien choisir le local et le matériel

Une étape essentielle pour la création d’un salon de beauté est le choix d’un local pour y exercer son activité. L’emplacement géographique devra être minutieusement analysé en prenant en compte la distance avec les autres instituts. Un accès facilité avec la présence d’un parking à proximité est un atout indéniable pour ne pas stresser les clients lors de leur arrivée. De même, la configuration du local ne devra pas être trop compliquée pour ne pas laisser des espaces vides. Un étage est un élément intéressant pour établir un espace de stockage. Par ailleurs, le choix du matériel doit être réfléchi. En effet, il est préférable d’investir dans du matériel de qualité qui restera longtemps utilisable. Il est possible de trouver des équipements pour les soins et le bien-être dans de nombreux magasins spécialisés.