L’ergonomie d’un site web joue un rôle fondamental dans toute stratégie digitale. En effet, l’expérience que vous proposez à vos visiteurs conditionne directement vos résultats, que vous souhaitiez améliorer votre trafic ou accroître votre chiffre d’affaires. En menant une réflexion de fond sur l’ergonomie de votre site web, vous contribuerez sensiblement au bon référencement naturel de vos pages tout en réduisant votre taux de rebond. Mais comment s’y prendre pour enrichir l’expérience utilisateur sans se tromper, de la création graphique au tunnel de conversion ? Découvrez toutes les bonnes pratiques sur lesquelles vous ne devriez pas faire l’impasse dans ce petit guide en ligne.

Étape n° 1 : menez un audit complet pour évaluer l’expérience utilisateur

L’ergonomie de votre site web est directement liée à l’expérience utilisateur : il s’agit à la fois de simplifier et d’enrichir le parcours de vos visiteurs à travers vos pages. Pour l’améliorer, vous devrez donc commencer par identifier d’éventuels freins à la navigation. Dans un premier temps, consultez vos statistiques : quelles sont les pages qui enregistrent le plus fort taux de rebond et/ou les sessions les plus courtes ? Une agence web pourra vous aider à analyser les points faibles de votre site, puis vous proposer une liste de recommandations adéquates. Dans un second temps, n’hésitez pas à questionner directement votre audience par le biais d’un sondage ou d’un questionnaire. Les réponses obtenues vous permettront d’améliorer votre stratégie de communication digitale et les fonctionnalités de votre site en vous fondant directement sur les attentes de votre cible.

Étape n° 2 : optimisez les paramètres techniques de votre site

Si l’on pense directement au contenu d’un site web lorsqu’on évoque l’ergonomie, l’aspect technique ne doit pas pour autant être négligé. En effet, les internautes peuvent abandonner une page au bout de quelques secondes seulement si elle met trop de temps à charger. Vous gagnerez donc à tenir compte de cette contrainte dès votre création de site internet, que vous décidiez de la confier à une agence ou non. Simplifiez les éléments de votre identité visuelle afin qu’ils ne surchargent pas vos pages, et pensez mobile-first à chaque fois que vous publierez du contenu ! Vous pourrez notamment exploiter la technologie AMP (pour accelerated mobile pages) afin de réduire le temps de chargement de votre site sur un smartphone.

Étape n° 3 : enrichissez l’ensemble de vos contenus

Une fois que vous aurez optimisé la dimension technique de votre site internet, votre travail sur l’ergonomie devra se poursuivre au niveau des contenus. La qualité de votre stratégie de marketing digital repose en grande partie sur la valeur ajoutée que vous proposez à vos visiteurs. Ces derniers doivent être en mesure d’accéder facilement et rapidement aux informations qu’ils recherchent : vous devrez donc vous concentrer sur la notion d’accessibilité. Disposez-vous d’un moteur de recherche interne sur votre site ? Cet outil devrait permettre aux utilisateurs de trouver le produit ou le contenu dont ils ont besoin en quelques secondes seulement. Pensez également à présenter la valeur ajoutée de chaque article de blog dès l’introduction : de cette façon, vos lecteurs sauront immédiatement s’ils doivent poursuivre leur lecture ou se tourner vers un autre contenu.

N’oubliez pas de structurer l’ensemble de vos pages de façon à mettre les informations essentielles en avant. Des menus pensés pour l’utilisateur, des titres bien visibles et des appels à l’action mis en valeur contribueront directement aux performances de votre stratégie webmarketing. Enfin, pensez à prolonger l’expérience utilisateur au-delà de votre site en proposant des liens vers les comptes social media de votre entreprise sous forme de boutons.

Étape n° 4 : simplifiez votre tunnel de conversion

Si vous exploitez le site web de votre entreprise pour générer des leads ou réaliser des ventes, vous devrez mettre en place un tunnel de conversion attractif et ergonomique. Vous gagnerez à simplifier ses différentes étapes en optant pour les formulaires les plus courts possibles : inutile de multiplier les menus déroulants pour collecter des données qui ne vous serviront pas par la suite ! Par ailleurs, la notion de confiance jouera un rôle crucial dans l’efficacité de votre tunnel de conversion. Pensez à préciser toutes les informations pertinentes sur l’utilisation des données, sur les options de paiement ou encore sur les modalités de livraison dès les premières étapes du parcours de l’utilisateur.

N’hésitez pas à proposer différentes options de contact (numéro de téléphone, adresse e-mail du service client) sur chaque page de votre tunnel de conversion. Ces éléments renforceront la confiance de votre futur client. Enfin, prévoyez une page de validation claire à l’issue du paiement : l’internaute pourra y consulter l’adresse et le délai de livraison, sans oublier le coût total de son panier.