Les meilleures expériences de vape passent non seulement par le choix du matériel, mais aussi par son e-liquide. Chaque e-liquide possède en effet des constituants spécifiques et à des proportions différentes, ce qui le différencie en goût ou en sensation. Découvrez ci-dessous les 4 critères sur lesquels vous pouvez vous baser pour choisir votre flacon de liquide électronique pour la vape.

1. Choisir selon le type et le taux de nicotine

La nicotine est un alcaloïde présent à l’état naturel et à forte quantité dans les feuilles de tabac. Dans du e-liquide par contre, elle peut être présente à des concentrations variées. Le niveau de concentration en alcaloïde de votre e-liquide est ce qui va marquer la sensation de hit au moment de la vape. Si votre e-liquide est trop concentré en alcaloïde, vous risquez de sentir une sensation plus ou moins forte à la gorge. Inversement, les effets seront moins agressifs pour un faible niveau. Vous vous demandez alors sans doute quelle est la meilleure option. En réalité, le taux à choisir est déterminé par l’expérience et l’objectif de l’utilisateur. Un habitué n’aura pas la même sensibilité qu’un novice.

Si vous êtes débutant, commencez par un taux assez bas avec différents e-liquides et augmentez au fur et à mesure que vous vous habituez. Peu importe votre ténacité aux substances instables, il est normal de ressentir des sensations plus ou moins gênantes lors de votre début dans la vape. Toutefois, un hit prolongé est un signe que vous devez sans doute diminuer la concentration en nicotine.

2. Choisir selon le dosage PG ou VG du e-liquide ?

Définir sa base en propylène Glycol (PG) ou glycérine végétale (VG) est une opération complémentaire à l’étape précédente. Dans un e-liquide concentré en propylène glycol, le hit et la saveur se font ressentir lors de la vape. Ses saveurs remarquables font du PG une option idéale pour les vapoteurs qui débutent avec la cigarette électronique. La Glycérine végétale quant à elle, est responsable de la vapeur qu’on observe au cours de la vape. Vous l’aurez sans doute compris, si vous désirez voir apparaître de grosses quantités de vapeurs, vous devrez choisir un e-liquide riche en VG. Cependant, cela ne changera pas grand-chose au goût. Pour un débutant, il est recommandé d’opter pour des concentrations équilibrées en PG et VG.

Au cas contraire, préférez un liquide électronique moins riche en PG afin de réguler le hit. Le fait de privilégier ainsi la Glycérine végétale au propylène glycol vous évitera aussi de potentielles sensations d’irritation dans la gorge, tout en vous apportant une saveur minimale satisfaisante.

3. Choisir selon les arômes

Les arômes prennent encore plus d’importance si vous avez entre-temps décidé de choisir un liquide pauvre en PG. On distingue généralement 5 grandes familles d’arômes. Il s’agit de l’arôme classic, l’arôme menthe, l’arôme boisson, l’arôme gourmand et l’arôme fruité. Le choix de l’arôme est complètement basé sur vos préférences. Si cela vous tient à cœur, vous pourrez même découvrir des e-liquide avec des saveurs semblables à vos recettes préférées (poulet ou café par exemple). Toutefois, vous ne retrouverez pas ces saveurs personnalisées chez tous les vendeurs. Il faudra donc beaucoup chercher. Dans tous les cas, ne vous arrêtez pas à un seul arôme classique ou personnalisé. Ayez plusieurs favoris afin de différencier les goûts, si vous procédez à plusieurs vapes dans la journée.

Pour ce qui est de comment choisir l’arôme favori, il sera question d’en essayer plusieurs. C’est le seul moyen pour vous de savoir si un e-liquide vous convient ou pas. Pour l’occasion, prenez moins en compte les avis extérieurs et concentrez-vous sur le plaisir que vous ressentez en utilisant un arôme ou un autre.

4. Choisir selon son matériel de vape

Ce serait une erreur que de se concentrer uniquement sur les constituants d’un e-liquide avant de le choisir. En effet, tous les e-liquides ne sont pas adaptés avec n’importe quel matériel. Mal choisir, votre atomiseur risquerait de rendre votre expérience désagréable. Vous devez donc vous assurer de choisir un liquide compatible à l’équipement que vous avez à disposition. Si vous avez un clearomiseur MTL, alors vous êtes sans doute pour l’inhalation indirecte. Les e-liquides forts en PG ne seront pas un problème pour vous. Par contre, un clearomiseur subohm de résistance qui dépasse 0.8 ohm est compatible avec les e-liquides forts en PG, mais surtout ceux riches en VG.

Il existe aussi des clearomiseurs dits polyvalents qui sont adaptés pour tous les types de vapes. Ce type de matériel donne l’avantage d’évoluer facilement dans l’adoption de nouveau e-liquide. Vous n’aurez donc pas besoin de réadapter votre clearomiseur à l’avenir. En plus du matériel, la marque compte aussi beaucoup pour le choix de votre e-liquide. Privilégiez des marques qui présentent les normes et des contrôles de sécurité clairs et précis. Enfin, notez que les produits faits d’alcool, d’eau ou d’additif ne sont pas beaucoup conseillés.