Il existe dans le monde professionnel un nombre assez important de professionnels de la création du moule pour injection plastique. Le siège peut être en France, mais les usines de production sont délocalisées en Chine ou dans un autre pays producteur. Toutefois les services après-vente sont pris en charge sur le territoire français. Et tout projet est supervisé par un interlocuteur français qui peut être en usine ou en agence de consultation.

La conceptualisation

Une des premières étapes de la création de moule en plastique est la conception et conceptualisation. Il s’agit de créer une moule prototype. Cette étape consiste à reproduire de façon tangible ce que désire le client. Il peut aller de 4 à 12 semaines en fonction de la complexité de la demande. C’est-à-dire s’il est géométrique ou asymétrique, s’il y a nervure ou support spécifique sur la pièce par exemple. Mais d’autres paramètres peuvent aussi impacter ces délais de conception tels qu’un nombre assez important d’empreintes. Si la fabrication exige un mélange particulier d’acier par exemple. Il est à noter que l’acier dit dur prend beaucoup plus de temps à être usiné que l’aluminium considère plus moue, mais pas toujours efficace. S’il est question de trait ou de traitement lier la surface, il n’est possible que cela rajout un délai avant la livraison. Surtout si l’on souhaite avoir une finition miroir pour les pièces obtenues sur les moules. Bien évidemment, d’autres types de finition peuvent être pris en compte ou ajoutés selon les souhaits du client. cliquez ici

Etape de création

L’étape de création de moule injections plastique est l’étape la plus longue de la conception. Surtout si la moule a pour objectif l’usinage médical. L’analyse de la pièce finie se fait généralement par un cabinet ou bureau d’études. Qui travaille ou lie avec une usine de production ? Cette étude a pour but de produire un plan dit de pièce. Qui sera utilisé par la suite pour produire un moule de production à grande échelle. Ce plan permet aussi de réduire au maximum les éventuelles liées à l’injection du plastique. Ainsi la conception des joints, fermeture de la presse, le mécanisme d’extraction, les marquages, l’épaisseur, position d’injection voire l’architecture est prise en charge dans cette étude initiale. Puis vient le moment de la matérialisation de la moule entière. Qu’il soit en 2D ou 3D sans oublier les plans d’outillage qui doivent répondre aux normes et qualités français.

Essais et livraison

Avant de garantir une livraison concernant la moule, il est important de passer par une étape de vérification et d’essai. Cela consiste à mesurer l’usure, la perfection ou le respect des cahiers des charges impose par le client. Chaque détail et rendu du moule est donc vérifié à la loupe. Car un mauvais contrôle peut produire des conséquences importantes sur la production ou la sécurité des salariés. Trois étapes résument cette étape, l’avant-essai où l’on veille à ce que le dispositif fonctionne correctement. Circuit d’eau, perçage et profondeur ou encore les bouchons. Durant l’essai, il est important de veiller à ce qu’il n’y ait pas de fuite. Et enfin, après extraction, l’on teste le produit et vérifie que les motifs et supports ressortent bien. Une attention particulière est faite pour le système d’extraction, pour éviter des brûlures ou autres incidents. Et enfin vient la livraison, avec un rapport détaillé du travail accompli comprenant les fiche de réglage pressé, rapport de remplissage, pression de la presse et température. Ou encore les rapports liaient à la dimension pièce. La livraison se fait donc avec une check-list complet plus armature de la presse si besoin et si le client en fait la demande.