Les sites web sont dans une course acharnée pour régner en maîtres dans leur niche. Pour y parvenir, ils doivent atterrir en tête de la première page des résultats de recherche : un positionnement que vous ne pouvez obtenir, via les techniques du référencement naturel, qu’en respectant les algorithmes de Google. Dans cet article, vous découvrirez comment éviter les pénalités du moteur de recherche.

Eviter le link farming

Les marketeurs black hat utilisaient cette technique afin d’accroitre l’importance d’un site web et son positionnement. Cela passait par l’insertion de liens entrants dont la pertinence reste à prouver. Ces liens sont souvent perçus comme des spam et introduits dans un site Internet de manière automatique. Cependant, Google n’y attribue aucune valeur, pas plus qu’un autre moteur de recherche. Plus encore, vous pouvez être pénalisé, même si le PR de Ahrefs et le DA de Moz ont approuvé ce processus de netlinking défaillant. Une bonne agence SEO doit être en mesure de booster positionnement de votre site sans devoir passer par cette technique. Les campagnes de maillage doivent permettre d’obtenir des liens naturels et qualitatifs. La valeur de ces liens est prouvée lorsqu’ils proviennent de sources fiables avec un bon niveau d’autorité dans leur niche.

Si certains pensent que le link farming n’existe plus, sachez qu’elle continue à être appliquée par de nombreuses agences de marketing digital. Celles-ci créent des sites et des blogs pour constituer un réseau auto-référentiel. Le but est de donner l’impression à Google que le site cible est recommandé par différentes sources. Le link farming est ainsi utilisé non pas sur le site en lui-même mais sur les autres interfaces qui y font référence : une stratégie à travers laquelle les marketeurs pensent pouvoir échapper aux radars de Google.

Nuancer les ancres des liens externes

Les backlinks pointant vers votre site s’y introduisent à travers des ancres. Ils sont d’une importance capitale pour empêcher Google de sanctionner votre site : un critère qui demeure peu connu des web masters ou du moins pas apprécié à sa juste valeur. Le premier paramètre est ainsi la diversification. Pour construire une stratégie de référencement naturel efficace, il faut éviter la suroptimisation d’une part et les liens généralistes d’une autre. De plus, si votre site ne contient le ratio standard des liens optimisés et non optimisés, cela risque d’éveiller les soupçons. Cependant, il n’y pas de formule précise pour réussir cette diversification et échapper aux foudres de Google. Tout ce que nous pouvons vous conseiller, c’est d’étudier l’insertion et le choix des ancres de vos concurrents pour appliquer ces usages dans votre site.

Publier du contenu qualitatif

Si les backlinks sont la première cause de pénalisation qu’on a tendance à citer, il n’en demeure pas moins que le contenu peut servir ou desservir votre classement sur la toile. Il va sans dire que sur Internet, ce ne sont pas les sites qui manquent toutes niches et tous domaines d’activité confondus. Pourtant, comme vous l’avez surement remarqué, une poignée de site réussit à accéder au trône : les premiers résultats de recherche. Ils arrivent ainsi à détenir l’attention de leur public cible en laissant les autres tomber dans le gouffre de Google, là où aucun internaute ne se rend. De plus, vous n’avez pas besoin d’être un expert en référencement pour savoir que le moteur de recherche est de plus en plus performant affinant sa capacité à repérer les meilleurs contenus pour les récompenser et ceux de moindre qualité pour les écarter de la vue des internautes.

Ainsi, si vous souhaitez ne pas être pénalisé, votre site doit publier des textes, des images et des vidéos originales avec une véritable valeur ajoutée pour votre audience. Intéressons-nous, en bref, au contenu textuel pour mieux comprendre le travail d’audit réalisé par le moteur de recherche dans le cadre d’une analyse évaluative. Les écrits d’une longueur minimale de 1500 mots ont un meilleur classement ainsi que ceux qui utilisent des balises pour des raisons d’organisation qui facilitent la lecture.

Éviter l’achat d’indicateurs

La réputation et le succès d’un site dépendent aussi de la popularité de ses pages de réseaux sociaux. Pour ne pas tomber dans les filets des algorithmes de Google, comme Pingouin, évitez d’acheter des indicateurs comme des followers sur Instagram. Beaucoup d’entreprises pensent qu’en étoffant le nombre de personnes qui les suivent, ils améliorent leur SMO qui devient une part intégrante du SEO. Avoir des milliers de followers qui n’interagissent pas avec votre contenu sera considéré comme un spam.