Souvent, en présence d’une maladie chronique comme le psoriasis, il arrive que nous adoptions des comportements qui ne nous apportent aucun bénéfice, voire nous nuisent. Ces gestes du quotidien peuvent aggraver les symptômes du psoriasis ou provoquer une récidive de la maladie. Du port de vêtements serrés au fait d’éviter le soleil, voici quelques mauvaises habitudes à éliminer.

Porter des vêtements serrés

En général, les traumatismes cutanés tels que les blessures, les coupures et les brûlures peuvent être des déclencheurs de la maladie. Chez les personnes prédisposées, elles peuvent entraîner l’apparition de plaques et de taches typiques ou provoquer une récidive du psoriasis en goutte ou en plaque. C’est une autre raison pour laquelle il vaut mieux éviter de porter des chemises ou des pantalons trop serrés ou dont les coutures inconfortables frottent sur la peau et peuvent éventuellement provoquer des pelures ou des abrasions. Cela est particulièrement vrai pour le psoriasis inversé, une forme qui affecte les plis cutanés comme les aisselles et l’aine et qui peut apparaître à la suite d’abrasions cutanées dans ces zones sensibles.

Maltraiter la peau et les ongles

Pour éviter que les démangeaisons et l’inflammation ne s’aggravent, il est préférable de préférer des nettoyants non agressifs, tels que les savons et shampoings huilés. De plus, si l’application d’un vernis à ongles traditionnel n’est pas contre-indiquée, il vaut mieux éviter les vernis à ongles trop opaques comme le gel semi-permanent. Ces traitements esthétiques sur des tissus déjà enflammés peuvent aggraver les symptômes. Un autre oubli possible concerne les soins de la peau. En hiver, la peau peut être très sèche, ce qui peut entraîner des coupures et des fissures qui à leur tour peuvent déclencher le psoriasis. C’est précisément parce que les blessures peuvent déclencher des symptômes qu’il est bon de maintenir la peau hydratée en permanence, dans les zones où il n’y a pas de lésions, pour éviter les craquelures et les coupures.

Ne pas s’exposer au soleil

Parfois, en présence de plaques, de taches et d’écailles, il peut être instinctif de se cacher du soleil et de penser que les rayons peuvent causer des problèmes de peau. Mais ce n’est souvent pas le cas. La question de savoir s’il faut ou non s’exposer au soleil en présence de psoriasis est débattue depuis longtemps. Il n’y a pas de règle unique, mais en général, les symptômes s’aggravent en hiver en raison de la diminution de la lumière. Ce n’est pas un hasard si une carence en vitamine D, produite lorsque nous nous exposons au soleil, peut contribuer à aggraver le psoriasis.

C’est pourquoi les bains de soleil peuvent aussi être bons pour la peau, en suivant quelques règles recommandées par les experts. Par exemple, ne vous exposez pas au soleil pendant longtemps, évitez les heures les plus chaudes de la journée et protégez les zones de la peau sans lésions avec un écran solaire adapté. Avant l’exposition, il est toutefois conseillé de parler à votre dermatologue afin de déterminer ensemble comment prendre un bain de soleil et quelle est la durée la plus appropriée.

Confondre psoriasis et dermatite

Démangeaisons, érythème, inflammation de la peau, le psoriasis a plusieurs éléments en commun avec une dermatite atypique telle que l’eczéma, bien que les causes, certaines caractéristiques et les traitements soient différents. Par exemple, l’eczéma apparaît fréquemment dans les plis des jambes et des bras, dans l’aine et sous les aisselles, et il n’y a généralement pas de plaques grisâtres de psoriasis. En outre, l’eczéma est souvent traité avec des stéroïdes topiques qui, dans certains cas, peuvent aggraver les symptômes du psoriasis.

Se gratter fréquemment

L’envie est forte mais il est bon de se retenir. Si vous avez la peau abîmée, la peau qui pèle et les ongles endommagés, il est important de ne pas aggraver la situation et de ne pas gratter ou tirer sur la peau et les parties endommagées des ongles. En effet, les lésions pourraient s’aggraver et être plus difficiles à traiter. Tout traumatisme physique subi par la peau peut déclencher les symptômes du psoriasis. Pour soulager les démangeaisons vous pouvez également appliquer du gel d’aloe Véra il contient des agents apaisants.

Être stressé

Il est bien connu qu’il existe un lien entre le stress et le psoriasis, comme dans de nombreuses maladies inflammatoires et auto-immunes. Les problèmes familiaux ou professionnels, les traumatismes, les maladies peuvent provoquer de l’anxiété et du stress. Ce qui peut entraîner une recrudescence du psoriasis. C’est une autre raison pour laquelle il est bon de se rappeler qu’il est fondamental d’être optimiste et de prendre les choses en main. Il est également important d’essayer autant que possible de faire face aux difficultés avec une attitude positive, avec la conscience de vos limites mais aussi de vos ressources, afin de réduire le stress et de se sentir mieux.

Avoir une alimentation déséquilibrée et ne pas faire de sport

Un mode de vie sain est également essentiel pour la gestion du psoriasis. Suivre un régime alimentaire équilibré tout en s’autorisant quelques entorses aux règles permet de réduire l’inflammation et donc de garder le psoriasis sous contrôle. Il en va de même pour l’activité physique qui contribue également à maintenir le poids, sachant qu’il existe un lien direct entre l’obésité et le risque de psoriasis.