Processus d’emboutissage : de la bobine tôle à la pièce finie

emboutissage

Publié le : 16 octobre 20226 mins de lecture

La fabrication de pièces industrielles nécessite un maximum de précision et l’emploi de techniques appropriées. Les professionnels du découpage se servent aussi de machines dotées des dernières fonctionnalités pour produire leurs pièces métalliques. Lesdites pièces peuvent ensuite servir pour plusieurs utilisations et dans différents domaines. Quelles sont les méthodes les plus efficaces dans le secteur de l’emboutissage ?

En quoi consiste l’emboutissage ?

Les pièces métalliques industrielles sont généralement utilisées dans des secteurs comme l’aéronautique, l’agro-alimentaire, la défense et le nucléaire. Ces pièces peuvent aussi remplir certains rôles dans le domaine électrique et agricole. Dans tous les cas, leur fabrication nécessite un façonnage qui part d’une feuille de métal ou d’aluminium. La matière travaillée peut aussi être une bobine refendue d’acier laminé (coil). Le processus d’emboutissage consiste donc à façonner la matière initiale afin d’obtenir une pièce aux contours précis. Ce procédé peut se réaliser à chaud ou à froid selon les caractéristiques du métal utilisé et le type d’objet que l’on souhaite obtenir. Le site kuchly-sa.fr met en œuvre des techniques professionnelles dans la fabrication de pièces par emboutissage. Cela permet à l’entreprise de proposer du matériel de haute précision aux professionnels et parfois aux particuliers. Le site est d’ailleurs spécialisé dans le travail du métal en général : taraudage, poinçonnage, découpage, pliage et traitement.

Comment se déroule le processus d’emboutissage ?

L’emboutissage d’une tôle consiste à la plier en déformant la surface de l’acier, sans pour autant provoquer la rupture de la matière. À la fin du processus, la pièce obtenue présente un volume qui dépasse la limite élastique de sa matière. Toutefois, son épaisseur finale demeure pratiquement égale à l’épaisseur de la tôle initiale. Cette opération peut se dérouler à travers des déformations successives et réalisées à l’aide de presses. Cela permet d’éviter toute rupture du métal, surtout lorsqu’il s’agit d’une intervention plus ou moins importante. D’autres instruments comme les poinçons et les outils de forme sont aussi utilisés pour aboutir à un résultat précis et soigné. Les objets qui découlent de cette opération sont, par exemple, des pièces de fixation (colliers en métal, clips de serrage), des pièces de jonction renforcées ou encore divers objets (gâches embouties, supports pour douille de lampe).

Comment sont conçues vos pièces métalliques ?

Pour la fabrication de vos pièces de tôlerie, un technicien professionnel saura adapter son expertise à vos besoins. Tout d’abord, il peut vous conseiller sur le procédé de découpe, le choix de la forme et vous indiquer le type d’outillage qui convient à votre projet. À cette étape, il est aussi important de bien choisir le métal à employer, selon l’application et le mode de fabrication souhaités. Il peut s’agir d’acier doux ou de type HLE (Haute Limite Élastique) et d’acier galvanisé ou non. Votre technicien saura aussi vous indiquer si des matières secondaires sont indispensables au projet (cuivre, laiton, aluminium ou inox). Selon les exigences du projet, l’expert adopte ensuite une technique sur mesure : emboutissage simple effet ou emboutissage double. La seconde option consiste à utiliser un presse-flanc pour emboutir le métal à modeler. Cette méthode confère plus de précision à la pièce, tout en augmentant sa résistance. De plus, pour des interventions spécifiques (dans le domaine médical, par exemple), il est possible de faire former une pièce par emboutissage profond. Par ailleurs, il existe des procédures spéciales qui peuvent aider à : – renforcer la surface d’une pièce en métal pour limiter la part de matière et réduire le coût de fabrication ; – créer des ouvertures dans la feuille de tôle afin d’intégrer un autre élément métallique. Cette démarche intervient généralement dans les procédures d’assemblage de haute précision ; – réaliser un angle, un plan décalé ou une forme volumétrique sans utiliser une procédure d’assemblage ou de soudure.

Quels sont les avantages de l’emboutissage ?

La fabrication de pièces embouties répond à de nombreux besoins, notamment dans le domaine industriel. Cette procédure permet d’obtenir des objets de grande qualité technique et présentant une finition tout à fait esthétique. En effet, avec ce procédé, les travaux de polissage sont moins importants et n’engendrent pas d’énormes frais. Par ailleurs, l’emboutissage est aussi la technique idéale pour créer des pièces minces, mais prenant des formes géométriques complexes. Pour finir, il s’agit d’un procédé plutôt rentable, qui favorise la production de pièces de tôlerie en moyennes et grandes séries. Vous souhaitez développer votre industrie de production ou de transformation ? Demandez conseil à un professionnel en conception d’objets métalliques. Il saura alors vous proposer plusieurs solutions en accord avec vos besoins.


Plan du site