Où peut-on travailler avec un CAP fleuriste ?

fleuriste

Publié le : 10 juin 20236 mins de lecture

Félicitations, vous venez de décrocher votre CAP fleuriste. Maintenant, vous envisagez sereinement l’avenir grâce à de multiples débouchés. En effet, vous pourriez travailler de différentes manières avec les plantes et les végétaux, selon vos appétences. De plus, la fleuristerie nécessite une certaine polyvalence, à la fois dans le domaine technique, mais également dans la vente.

Lancez-vous directement dans l’art floral

Si vous avez le désir de travailler immédiatement après l’obtention de votre CAP fleuriste, alors pourquoi ne pas démarrer votre carrière dans un magasin de fleurs ? Plus particulièrement dans une pépinière. Une possibilité bien réelle grâce à la formation professionnalisante que vous avez suivie. De ce fait, vous avez toutes les connaissances nécessaires pour postuler en toute sérénité. Rassurez-vous, vos lacunes seront de toute façon comblées progressivement, au fur et à mesure de votre carrière professionnelle. Pour devenir pépiniériste, vous devez être apte à gérer l’entretien des plantes et les boutures, tout en faisant preuve d’un sens commercial aiguisé. Au départ, votre salaire avoisinera le minimum obligatoire et vous travaillerez essentiellement dans des points de vente traditionnels. Avec le temps, vous accumulez de l’expérience avec une évolution possible en tant que conseiller technique, vendeur spécialisé ou responsable de rayon.

Découvrez le bac pro technicien-conseil vente de produits de jardin

Plutôt que de démarrer dans la vie active, rien ne vous empêche de poursuivre vos études en choisissant un bac professionnel. En effet, vous avez été particulièrement minutieux dans votre scolarité en choisissant un établissement de qualité comme youschool. Après cette première expérience réussie, vous êtes prêt à prolonger vos études durant deux années supplémentaires. L’idée est d’avoir une expertise technique et commerciale en devenant conseiller vendeur. Avec ce bac professionnel, vous obtiendrez tout le savoir-faire nécessaire pour conseiller au mieux votre clientèle. Vous apprendrez les techniques commerciales pour mettre en valeur les plantes ainsi que les produits de jardinage. Mais votre travail ne se limite pas à des conseils, car vous participez à la mise en rayon des produits végétaux. En parallèle, vous suivez minutieusement l’évolution des stocks et des commandes. Durant votre formation, vous serez amené à travailler en entreprise pendant 22 semaines. Une autre possibilité consiste à suivre ce cursus en alternance. Une spécialisation bien accueillie sur le marché de l’emploi vous permettant d’entrer rapidement dans le monde actif ou bien de vous faire embaucher par l’entreprise qui vous a formé.

Complétez votre CAP fleuriste avec d’autres formations

Pour mieux appréhender le domaine de la fleuristerie, pourquoi ne pas envisager le développement de vos compétences personnelles ? Voyez cette situation comme une opportunité pour acquérir des bonus complémentaires, participant à l’évolution de votre employabilité. Par exemple, en vous intéressant à la permaculture. C’est-à-dire la culture de la terre en préservant les ressources et en imitant les processus naturels de la nature. Sinon, en travaillant comme jardinier paysagiste vous permettant d’avoir une spécialisation dans l’entretien des espaces verts. Sans oublier l’art floral Ikebona reposant sur la composition florale en utilisant les bases de la culture japonaise. Cette fois-ci, vous traitez avec des plantes spécifiques. Mais rien ne vous empêche de vous lancer en tant qu’indépendant. Pour la création d’entreprise, rien de mieux que d’avoir une autre formation spécifique pour mieux appréhender les obligations légales et administratives.

Comment trouver un emploi après l’obtention de votre CAP fleuriste ?

Si vous n’êtes pas passionné par le développement de compétences complémentaires à travers une formation ou la poursuite de vos études, alors vous serez sûrement intéressé pour travailler. La première approche consiste à démarcher les boutiques et les structures déjà existantes. Cependant, n’oubliez pas de vous préparer correctement à l’entretien d’embauche en renvoyant l’image d’une personne confiante avec de solides compétences. Si vous éprouvez certaines difficultés, le coaching personnalisé vous sera d’une grande utilité. Tout d’abord pour la rédaction de votre curriculum vitæ et des lettres de motivation, mais également pour vous mettre en situation d’entretien d’embauche. Si vous essuyez de nombreux refus à cause de votre manque d’expérience, agissez immédiatement en demandant des stages. Une très bonne initiative pour accumuler de l’expérience, mais également pour établir vos premiers contacts dans le secteur. Sans vous en rendre compte, les stages sont également bénéfiques, car ils représentent un entraînement réel pour le recrutement. Au final, vous décidez de la circonstance la plus opportune après un CAP fleuriste. Tout dépend de votre situation personnelle et bien évidemment de vos envies. Mais dans tous les cas, vous n’aurez que l’embarras du choix.


Plan du site