Vous avez une idée de business et êtes décidé à vous lancer dans l’entrepreneuriat. C’est un projet qui présente de nombreux avantages. En effet, en quittant le salariat pour créer votre entreprise, vous devenez votre propre patron et pouvez gérer votre activité ainsi que votre temps à votre guise. Toutefois, avant de vous lancer, il est essentiel de bien comprendre les enjeux de ce projet de création. Vous devez notamment être conscient des risques auxquels vous vous exposez et des difficultés que vous pourrez rencontrer. Les connaître vous permet de les anticiper pour que vous puissiez mener à bien votre activité.

Les dettes et les pertes liées à l’entreprenariat

Lancer une entreprise nécessite des financements. Dès le lancement de votre projet, vous avez de nombreux coûts à couvrir. Par exemple, vous avez besoin de fonds pour payer les salaires de votre personnel, les loyers de votre local, les fournisseurs, l’achat des matériels, etc. Vous devez également vous attendre à des pertes durant la période de lancement de votre entreprise. Vous pourrez ne pas générer tout de suite de bénéfices. Pour trouver les fonds nécessaires au démarrage de votre entreprise, contracter un prêt auprès d’un organisme financier est souvent un passage obligé. Pour cela, il vous faut trouver les bons arguments pour convaincre les banquiers de la rentabilité de votre projet de création d’entreprise. Vous devez notamment leur présenter un plan de financement ou business plan.

Ce document doit faire figurer, d’un côté les besoins d’investissement de votre entreprise, et de l’autre côté, les ressources financières affectées à ceux-ci. Ces dernières sont constituées par des apports en capital social (fonds propres), des subventions obtenues ainsi que des prêts souscrits (fonds empruntés). Il s’agit d’un document stratégique que vous devez élaborer soigneusement. S’il est bien cohérent, vous avez plus de chances d’obtenir une réponse positive de la part des banquiers. Pour éviter de faire des erreurs, il est conseillé de suivre au préalable une formation en création d’entreprise. Durant celle-ci, vous apprenez, entre autres, à créer votre business plan et à choisir le statut adapté à votre entreprise. Le fait de suivre une formation vous aidera également à bien piloter votre activité.

La concurrence, l’instabilité du marché et les conflits internes

Pour vous faire une place sur votre marché, vous devez savoir devancer vos concurrents. Afin d’y parvenir, la clé est de vous démarquer en proposant des concepts innovants. Montrez à vos prospects que vous êtes capable d’anticiper et de satisfaire leurs besoins. Cela nécessite une veille concurrentielle permanente et la mise en place de stratégies vous permettant, d’un côté de surpasser vos concurrents et de l’autre côté de gérer leurs attaques. Vous devez également être prêt à faire face à l’instabilité du marché. Gardez toujours à l’esprit que l’entrepreneuriat n’est pas un long fleuve tranquille. Vous traverserez des hauts, mais aussi des bas. Vous pourrez réaliser beaucoup de ventes, et parfois, vous serez obligé de réduire de manière importante vos dépenses afin de pouvoir garder la tête hors de l’eau.

Outre la veille concurrentielle, vous devez également effectuer une veille juridique. En effet, le cadre législatif peut évoluer et il est nécessaire d’adapter votre activité aux nouvelles règles (fiscales, comptables, juridiques, etc.). Enfin, il vous faut avoir un bon esprit managérial. En effet, lorsque votre entreprise a des salariés, différentes sortes de conflits peuvent apparaître. Vous devez donc savoir les gérer. Si nécessaire, se former est recommandé pour acquérir les compétences managériales indispensables. Il suffit dans ce cas de trouver un organisme de formation en management. Un bon manager sait coordonner son équipe et faire place à l’improvisation. Il sait aussi écouter et prendre la parole.

Le manque de temps et le stress

Beaucoup souhaitent entreprendre pour se sentir libres. Toutefois, sachez que durant la phase de création de votre entreprise, vous devez consacrer une grande partie de votre temps à votre activité. Vous allez devoir mettre entre parenthèses vos sorties et sacrifier vos loisirs jusqu’à ce que votre projet entrepreneurial soit réellement mis sur pied. Armez-vous donc de courage, de motivation et de patience. Avec ce rythme de travail et face aux diverses difficultés à surmonter, le stress peut vous envahir. Ainsi, avant de vous lancer dans la création de votre entreprise, assurez-vous d’avoir le soutien de vos enfants ainsi que de votre conjoint. Pour éloigner le stress, vous devez aussi avoir le sens de l’organisation et prendre bien soin de vous. En effet, avec le temps, le stress peut avoir des conséquences dangereuses aussi bien sur votre vie personnelle que sur votre entreprise. Ainsi, les risques font partie intégrante d’un projet entrepreneurial. C’est à vous de savoir les anticiper pour pouvoir les traiter efficacement le moment venu.