Deux cas de figure, de natures différentes, peuvent conduire à renforcer les structures en béton armé d’un bâtiment. Le premier d’entre eux est lié à l’apparition, avec le temps, de désordres qui remettent en cause les caractéristiques mécaniques de l’ouvrage. Il s’agit, par exemple, du développement de la carbonatation du béton, ou encore de la formation de fissures. Vous pouvez ainsi renforcer un pilier, suivre une formation technique et s’adonner au lancement du pilier. Comment réhabiliter pilier s’il existe une partie en couronne, en pierre, en zircone, en bois ou en titane?

Réhabiliter le pilier en passant par une étape de renforcement

L’apparition de désordres sur une structure en béton armé ou l’augmentation des contraintes d’exploitation justifient un renforcement des piliers. Les solutions vont de l’injection des fissures à la précontrainte additionnelle, en passant par l’application de fibres de carbone. Il est  possible d’augmenter la section des éléments de structure en ajoutant des armatures passives et du béton projeté. Pour rénover les piliers (en couronne, en pierre, en zircone, en bois ou en titane) doivent être renforcés. C’est l’une des solutions les plus récurrentes, qui permettra d’augmenter la surface disponible en béton et en acier. L’adhérence de la nouvelle armure à celle qui est obsolète devient très importante si son état lui permet de résister encore à une certaine traction. Pour cette raison, il est parfois judicieux d’encadrer la section afin d’accéder à ces renforts. De même, la section primitive du béton est généralement étoffée d’environ 3 centimètres afin d’obtenir une adhérence correcte entre les différents bétons. Il convient de noter que ces deux matériaux devraient avoir, si possible, la même limite élastique, car sinon ils pourraient se déformer différemment et ne pas être efficaces. Les travaux et les méthodes à appliquer peuvent varier en fonction des matériaux concernés. Pour un pilier en bois ou en pierre, des combinaisons sont envisageables. Pour les piliers en couronne, vous devez être attentif par rapport aux travaux. La manipulation de la pierre, du zircone, du bois ou du titane diffère en fonction des situations. 

Une formation technique pour réhabiliter votre pilier

Le dimensionnement des ouvrages en génie civil est conçu pour une durée de vie de plus de cent ans en moyenne. Malgré tout, plusieurs types de désordres sont responsables à réduire la durée de cette vie prévisionnelle et actuellement, plusieurs ouvrages exigent une maintenance pour garantir la sécurité des usagers. Si le pilier d’origine est très détérioré, la chape doit être calculée pour supporter toutes les charges par elle-même, y compris une étude plus détaillée. En outre, dans ce cas, la structure doit être étayée pour décharger l’élément en question, car sinon l’armature n’agira que contre les surcharges. La modification de la section entraînera un changement de la rigidité structurelle, ce qui conduira à une nouvelle répartition des contraintes dans la structure qui doit être prise en compte. La présence de couronne, de pierre, de zircone, de bois ou de titane peut influencer vos travaux de rénovation de piliers. 

Le lancement des travaux pour réhabiliter les piliers

Cette technique permet d’augmenter efficacement la capacité de résistance du vieux béton, étant considérée comme un complément. Il est évident que si l’élément est confiné, son comportement à la compression s’améliorera de façon extraordinaire, mais il sera aussi rigide de façon notable. En général, le renforcement doit être calculé de manière à pouvoir résister seul aux contraintes, ce qui permet de se passer du pilier réhabilité. En outre, il est nécessaire d’assurer la continuité des piliers de la dalle immédiatement au-dessus et au-dessous afin de parvenir à une transmission correcte des actions. En tout cas, la réhabilitation d’un pilier nécessite une étude concrète et individualisée à laquelle on espère contribuer avec ces notions. La mise en place de nouveaux matériaux peut améliorer l’état des piliers. Vous pouvez ajouter une grande partie en couronne, en pierre, en zircone, en bois ou en titane. Si vous ajoutez du bois; soyez minutieux dans votre sélection. Il est important de choisir du bois robuste. La combinaison des matériaux pour vos piliers peut améliorer le résultat. La mise en oeuvre des travaux en titane peut améliorer la qualité de votre pilier. Si la présence de matériaux ou de couronne est détectée, il faut intervenir avec expérience pour ne pas abîmer vos piliers. Il est essentiel d’établir une bonne connexion entre le bois et les autres éléments (couronne, pierre, zircone, titane,…..) qui composent vos piliers. Dans le cadre d’une réhabilitation, vous devez recourir au service d’un professionnel.