Comment sécuriser une piscine pour de jeunes enfants ?

piscine pour de jeunes enfants

Publié le : 17 mai 20236 mins de lecture

Une enquête menée par l’Institut de Veille Sanitaire a démontré que le nombre de noyades dans les piscines privées avoisine les deux-cent cinquante, la majorité d’entre elles étant des enfants très jeunes. Pourtant la loi oblige les particuliers à appliquer des mesures de sécurité pour éviter ces accidents. Dans cet article, vous trouverez les dispositifs disponibles pour sécuriser les piscines.

1.Les alarmes

Il y a deux types d’alarmes spécialement conçues pour protéger les enfants de la noyade :

  • Les alarmes périmétriques : Ce système d’alarme est composé de bornes de détection intégrées dans des poteaux infrarouges. Il émet des signaux lumineux pour alerter les parents de toute intrusion dans le bassin notamment en cas de chute accidentelle ou d’usage non assisté. Au-delà du périmètre de sécurité, le dispositif central se déclenche. Du point de vue du prix, l’appareil reste abordable ne dépassant pas les mille euros. S’il se caractérise par sa discrétion, il présente une certaine contrainte : il faut toujours le réactiver pour le mettre en marche.
  • L’alarme antichute : Elle comporte un certain nombre de boîtiers qui prennent place au niveau de la margelle du bassin. Les ondes de l’eau sont analysées via un tube de détection. Assurez-vous toutefois que le niveau de sensibilité est assez élevé pour distinguer la chute des objets de celles d’un être humain. Notez que l’alarme ne couvre que sept mètres et qu’elle se déclenche dans les 5 secondes qui suivent l’incident. Tout comme l’appareil précédent, celui-ci se veut discret et ne va pas gâcher l’aspect esthétique de votre jardin. Même si vous oubliez de le mettre en marche, il y a un système de réactivation automatique de quinze minutes après la dernière utilisation du bassin.

Pour en savoir plus, rendez-vous sur : »abrideal.com« 

2-Les bâches de protection

La bâche d’hiver, appelée aussi bâche-filet, est utilisée pour couvrir le bassin pendant les saisons non propices la baignade. Contrairement aux idées reçues, cette couverture n’est pas un dispositif de sécurité. Les plus petits peuvent s’enrouler entre les fils et se noyer. Il faut donc opter pour une bâche à barre fabriquée en PVC. La barre transversale en acier securise le bassin en constituant une barrière souple. Cet bâche présente l’avantage de supporter le poids des tous petits. Vérifiez toutefois l’adhésion des margelles. Ce système mécanique est fiable mais ne manque pas de contraintes. En effet, des bords doivent être installés afin d’assurer une tension optimale pour la bâche. Celle-ci est replacée manuellement à la fin de la baignade. Pour plus de praticité, vous pouvez choisir la bâche électrique. Son prix est plus élevé mais elle offre un confort d’utilisation nettement plus grand. Malheureusement, le rendu visuel n’est pas des plus agréables.

A savoir : La bâche joue un double rôle de protection puisqu’elle constitue aussi un obstacle aux saletés. Par ailleurs, elle maintient l’eau à une température plus fraîche.

3-Les volets

Composés de lattes rigides en PVC, les volets hors sol permettent de recouvrir la surface du bassin. Ils s’enroulent sur un cylindre qui peut avoir une fonctionnement manuel ou électrique. Puisque ce composant du volet reste apparent, on ne peut pas dire que cette solution est des plus esthétiques. Mais vous avez une alternative : les volets immergés dissimulées sous la margelle. Comme vous vous en doutez, ces volets coûtent plus cher que les modèles de lattes rigides apparentes. Spécialement conçus pour les bassins en rectangle, il faut les installer pendant les travaux de construction.

4-L’abri

Fabriqués en plexiglas, les abris pour bassins permettent de couvrir toute la surface. Des modèles télescopiques sont également disponibles. Ils peuvent être soulevés pour pouvoir se baigner. En dehors de son rôle de protection, ce dispositif maintient l’eau à une bonne température et bloque le passage des impuretés. Sachez que vous pouvez vous procurer un kit et l’installer vous-mêmes. Pour cela, vous devez être un minimum bricoleur.

5-Les barrières protectrices

Cette solution est des plus répandues parce qu’elle convient à toutes les formes de bassins. En effet, les barrières de protection sont des modules personnalisables. De plus, elles sont prisées pour leur discrétion. Composées de verres entrecoupés de poteaux, elles sont complètement transparentes. Pour un maximum de sécurité, ne vous aventurez pas dans les travaux d’installation vous-mêmes et pensez confier les travaux à un professionnel.

Ces barrières se distinguent par leur capacité à entrer dans le sol lorsque vous souhaitez nager ou jouer en été à l’intérieur du bassin. Avec l’avancée des technologies, les fabricants proposent désormais des modèles high-techs qui peuvent être commandés à travers le téléphone. Comme il s’agit d’un produit de luxe, son prix est sans aucun doute plus élevé que les mesures de sécurité classiques.


Plan du site