Réussir dans l’agriculture exige non seulement du savoir-faire mais également des matériels adéquats pour mener à bien les différentes opérations. Ces équipements sont grandement sollicités au quotidien et ont besoin d’être bien entretenus pour garder leur performance. Leur maintenance doit se faire régulièrement pour préserver leur durée de vie et leur efficacité. Certaines révisions sont à faire au quotidien, tandis que d’autres travaux plus importants doivent avoir lieu périodiquement, notamment à la fin de chaque saison. Dans ce contexte, les agriculteurs doivent connaître les divers entretiens qui s’avèrent cruciaux pour leurs matériels.

Les vérifications des outils agricoles à faire au quotidien

Fonctionnant durant des heures dans des conditions parfois extrêmes, les matériels agricoles tels que les tracteurs et autres doivent être entretenus tous les jours. Une vérification doit être effectuée avant même que l’exploitant parte dans les champs. La première action à entreprendre consiste à constater les différents niveaux, à ajuster le volume si besoin, à réparer, à contrôler les systèmes d’éclairage et à changer la pièce agricole défaillante s’il y en a. Ces vérifications concernent l’électrolyte, le liquide de refroidissement, le carburant, la transmission hydraulique, le filtre combustible, les huiles dans la boîte de vitesses et dans le moteur, ainsi que le liquide de frein. Une vidange peut être planifiée en fonction de la qualité de l’huile dans le système. Outre ces contrôles, les attelages, les essieux et le pont sont à lubrifier également.

Les pneus doivent être examinés au quotidien afin d’éviter les éventuels problèmes pendant les travaux. Cette étape est fondamentale pour que l’appareil puisse se mouvoir sans difficulté sur les différents types de terrain. Les roues arrière doivent avoir une pression équivalente à 2 bars, tandis que les pneus avant ont besoin d’un gonflage de 0,8 à 1,3 bar. Les écrous les retiennent bien, raison pour laquelle leur vérification et leur serrage sont indispensables. En cas de défectuosité, le remplacement est inévitable afin de pallier tout accident et les autres événements malencontreux.

Particulièrement pour les tracteurs ayant un système hydraulique, la courroie de la tondeuse doit être vérifiée de visu. Les interventions possibles à faire sur cet élément sont le serrage des joints en cas de fuite et son remplacement si usure. L’exposition incessante des appareils à la poussière, à la boue et aux débris nécessite un nettoyage accru pour qu’aucune particule ne s’incruste et altère à leur bon fonctionnement. Dans cette optique, le filtre à air est l’élément que l’agriculteur doit absolument astiquer de manière minutieuse.

Les entretiens hebdomadaires

L’entretien à faire tous les jours est une opération de routine qui ne doit pas accaparer les heures du responsable des exploitations agricoles. Les vérifications plus approfondies sont à programmer une fois par semaine, le jour où l’appareil reste en place et n’est pas utilisé. La lubrification de la manivelle, du pont et des roulements des trains fait partie des actions à prévoir, pareillement pour le soufflage du radiateur et des filtres. Le graissage est incontournable pour veiller à la bonne marche des divers systèmes.

Les maintenances systématiques des matériels et des accessoires

La planification d’un entretien général, à faire systématiquement, est de rigueur. Sont parmi les interventions exigées pour garantir le bon fonctionnement des engins agricoles, les vidanges à faire régulièrement. La périodicité de cette opération d’entretien est d’une fois toutes les 100 à 200 heures de marche des appareils. Normalement, les fiches techniques des engins contiennent les informations sur ce sujet. L’exploitant doit disposer des matériels d’entretien agricole pour mener à bien cette opération, à moins qu’il fasse appel au service d’un professionnel. Une seringue ou une pompe à huile est essentielle pour faire sortir l’huile à remplacer. La purification de l’ensemble s’effectue à la main, après l’enlèvement du carter. Les réservoirs d’huile concernés par la vidange sont ceux du pont avant des tracteurs, des réducteurs, du circuit de refroidissement, du système de relevage, de la transmission et du moteur.

L’exploitant doit prendre l’initiative de changer tous les filtres après 500 heures d’utilisation, surtout celui qui sert pour le carburant. Cette disposition est impérative même si un nettoyage régulier a été déjà fait auparavant. Ces filtres sont à remplacer par des pièces neuves uniquement. Les autres éléments des matériels agricoles doivent être contrôlés également, comme la cabine, les divers systèmes (hydraulique, de refroidissement et de propulsion), la transmission, la direction, le circuit électrique, les balais d’essuie-glace et les pièces du moteur (les pistons, le vilebrequin, les bougies, les soupapes, les durites et autres). Au même titre que les engins exploités pour l’agriculture, les appareils destinés à l’élevage agricole, comme celui des bovins, des porcins, des caprins et autres, doivent être entretenus.