Au cours des dernières décennies, l’équitation est passée du statut de nécessité à celui de plaisir et de divertissement. Fini le temps où il fallait compter sur les chevaux pour se déplacer. Aussi surprenant que cela puisse paraître, l’équitation présente toute une série d’avantages autres que l’amusement. Les cavaliers jouissent d’une meilleure santé et forme physique, d’une stimulation mentale, d’un bien-être accru et bien plus encore. Vous envisagez peut-être de vous lancer dans l’équitation et souhaitez savoir quels en sont les avantages réels ?

1. Aide à brûler les calories

Même si cela ne semble pas être le cas, l’équitation constitue un excellent entraînement. Elle n’est certes pas aussi extrême que le jogging ou la natation, mais elle permet néanmoins au corps de brûler des calories. Selon votre propre expertise, vous pouvez augmenter / diminuer la quantité de graisse perdue par séance d’équitation. Outre la monte, d’autres activités pratiquées dans les centres équestres permettent de brûler des calories. Il s’agit notamment du toilettage de votre cheval, du soulèvement des selles, etc. En brûlant l’excès de graisse, vous réduisez le risque de développer des maladies cardiovasculaires. En parlant de chevaux et de centres équestres, si vous êtes propriétaire d’une écurie, vous pouvez opter pour des solutions durables. De l’aménagement des écuries, l’amélioration du confort des paddocks, à la stabilisation des sols, il existe des solutions qui garantissent le bien-être de vos chevaux.

2. Atténue le stress et l’anxiété

L’équitation offre un parfait refuge contre les problèmes et les tensions de la vie quotidienne. En vous donnant l’occasion de profiter du plein air, elle contribue à votre détente grâce au rythme naturel du trot. De plus, le mouvement de rebondissement procure un effet de massage qui stimule la circulation sanguine et améliore le bien-être. Enfin, le temps passé en compagnie d’un cheval favorise la libération de sérotonine, une hormone qui améliore l’humeur et réduit les niveaux d’anxiété et de stress.

3. Renforce la force du tronc

L’équitation est un entraînement isométrique, ce qui signifie qu’elle fait appel à plusieurs muscles pour maintenir certaines positions. Dans ce cas, les abdominaux, le bas du dos et les hanches sont sollicités pour maintenir votre équilibre à cheval. Ainsi, la force posturale est extrêmement importante en équitation, et elle s’améliore d’autant plus que vous pratiquez des activités équestres. Voilà qui explique pourquoi l’équitation est utilisée à des fins thérapeutiques pour les personnes handicapées et celles en convalescence. Un tronc robuste offre de nombreux avantages utiles au quotidien, notamment la prévention des blessures, l’amélioration des performances sportives, la diminution des douleurs dorsales et sans oublier, une meilleure posture.

4. Améliore le tonus et la puissance des muscles

En plus des muscles du tronc, de nombreux autres muscles sont sollicités lorsque le cavalier se positionne. Par exemple, l’équitation fait travailler l’intérieur des cuisses, les jambes, la poitrine, les bras et les muscles pelviens. Tous ces muscles collaborent pour assurer votre stabilité et vous empêcher de tomber. Les cavaliers doivent souvent maintenir une position accroupie pendant qu’ils chevauchent, en s’adaptant constamment à la cadence du cheval. Cet exercice contribue à un bon tonus musculaire général et à une grande souplesse. D’autres exercices de soins des chevaux peuvent aussi renforcer la partie supérieure de votre corps. Lorsque vous vous occupez d’un cheval, sachez que le pansage et le harnachement (la pose d’une selle et d’une bride sur un cheval) augmentent votre force lorsque vous les pratiquez assez souvent.

5. Améliore l’équilibre et la coordination

L’équitation est plus complexe que l’on ne le croit : de nombreux mouvements doivent être effectués simultanément pour guider le cheval. On parle alors de coordination. Lorsque vous montez à cheval, vous devez non seulement maintenir votre équilibre, mais également faire preuve de coordination en essayant de diriger votre cheval dans différentes directions. Si vous devenez cavalier, sachez que l’équilibre et la coordination sont des compétences cruciales qui ne cessent de se développer au fur et à mesure que vous évoluez dans votre carrière équestre.

6. Offre de l’exercice mental

Les muscles de votre corps ne sont pas les seuls à bénéficier de l’équitation, il en va de même pour votre cerveau. En effet, cette activité implique divers exercices mentaux qui améliorent le fonctionnement cérébral. Lorsque vous montez à cheval, votre cerveau doit être attentif et concentré pendant qu’il se familiarise avec de nouvelles techniques. De même, vous avez l’occasion de développer des compétences de résolution de problèmes en communiquant avec votre cheval et en surmontant des obstacles ensemble. Il en résulte une amélioration considérable des fonctions cognitives telles que la parole, la mémoire et la capacité d’apprentissage.