Le métier de secrétaire de rédaction est peu connu. Cependant, ce professionnel joue un rôle capital dans la production d’un contenu qui correspond aux normes rédactionnelles accréditées par les experts. Que ce soit pour le web ou pour un support en papier, le secrétaire accomplit plusieurs missions. Découvrez, dans cet article, tout le travail accompli dans le cadre de cette profession.

1. Qu’est-ce qu’une secrétaire de rédaction ?

Le ou la secrétaire de rédaction joue le rôle d’un réviseur. Son travail consiste à relire une ébauche pour s’assurer qu’elle est grammaticalement correcte et qu’elle respecte les conventions du guide de style. Il détecte les fautes de frappes, veille au respect des règles d’orthographe et corrige les fautes de syntaxe. Les secrétaires de rédaction effectuent leur travail après qu’un réviseur général ou un rédacteur en chef ait élaboré le concept et le ton. Les vérificateurs de faits doivent à leur tour vérifier préalablement l’exactitude des affirmations et le rédacteur en chef examiner le travail afin de s’assurer que le style est cohérent et efficace. Un deuxième correcteur peut effectuer une dernière relecture du travail après le réviseur pour garantir que l’expression écrite et le niveau orthographique sont à la hauteur.

Dans les petites organisations, on peut s’attendre à ce que ces professionnels assument à la fois le rôle de directeur de la rédaction, de rédacteur en chef et de réviseur. Dans ce cas, il doit également s’assurer que chaque phrase est facile à lire, que les informations sont correctes et que les concepts sont présentés de manière logique et séquentielle. Sans oublier une intransigeance irrévocable pour une orthographe parfaite

Ce poste implique généralement de travailler dans un magazine, un journal, un site web, un service de communication d’entreprise ou une agence de publicité. La révision de textes exige souvent de travailler dans des délais très serrés sans compromettre les normes. Pour cette raison, certains organismes imposent même à ceux qui occupent ce poste de se former à l’écrit et ce de manière régulière.

2. Respecter les directives et les manuels de style

Le secrétaire de rédaction respecte scrupuleusement les guides de style internes qui indiquent l’usage préféré de l’organisation et l’orthographe de certains mots. Par exemple, ceux qui rédigent un texte marketing pour une société de gaming peuvent être amené à utiliser des terminologies propres à cet univers. Au-delà d’une orthographe irréprochable, ils doivent employer un lexique technique et contemporain. Il incombe au secrétaire de rédaction d’effectuer le changement si le rédacteur ne s’y conforme pas.

3. Faire des suggestions

Après avoir examiné le texte, qu’il s’agisse d’une canette de soda, d’un article de journal ou d’un script publicitaire, le secrétaire de rédaction fait office d’arbitre et apporter les modifications nécessaires. Si le texte est mal construit, le rédacteur en chef s’entretient avec le rédacteur et lui demande de le réviser ou consulte le rédacteur en chef pour lui signaler les occasions manquées. Il n’est pas dans la description de poste du correcteur d’apporter ces changements, mais plutôt de les signaler et de les renvoyer au membre de l’équipe concerné.

En outre, il peut être amené à rédiger des titres et à examiner des photos pour s’assurer que les légendes correspondent à l’image et qu’elles comportent l’orthographe correcte de chaque nom. Il va ainsi écrire correctement tous les détails du texte avec une grammaire, une syntaxe et une orthographe irréprochable. Lors des réunions du personnel, les secrétaires de rédaction peuvent être appelés à prodiguer des conseils visant à améliorer l’efficacité et la précision du processus éditorial global.

4. Les compétences du rédacteur en chef incluent la ponctualité !

Pour perdurer dans le poste de secrétaire de rédaction, vérifier la grammaire et améliorer son orthographe ne suffisent pas. Veiller à ce que les délais soient respectés est une tâche quotidienne pour la plupart des rédacteurs. Les calendriers de production sont fixés à l’avance. Il est essentiel que toutes les personnes impliquées dans le processus respectent le calendrier afin que le flux de travail se déroule comme prévu. En fonction du planning, il peut même proposer à ses équipes des cours d’orthographe, d’expression écrite et une formation pour la recherche de données.

Peu d’organismes et d’entreprises désignent des vérificateurs d’informations. C’est donc souvent au secrétaire de rédaction qu’il incombe de s’assurer que tout le contenu est conforme aux faits. Cela signifie qu’il faut prêter une attention particulière aux détails tels que les dates historiques importantes, les capitales des États et l’attribution de citations célèbres, et vérifier que les statistiques proviennent de sources faisant autorité et ont été interprétées ou représentées avec précision dans le texte.