Actuellement, il existe plusieurs façons de provoquer littéralement au sens du terme une grossesse. Pour avoir un bébé, certaines femmes n’hésitent pas à recourir à la chirurgie, tandis que d’autres optent pour une méthode plus douce telle que la prise de vitamines de préconception. Cependant, cette dernière nécessite tout de même quelques précautions, vu que ce ne sont pas toutes les vitamines qui peuvent faire tomber une femme enceinte.

Peut-on se fier réellement aux vitamines pour tomber enceinte ?

En biochimie, la vitamine est une substance, plus précisément un coenzyme, qui existe dans certains aliments et dont l’être humain et les animaux ont impérativement besoin pour leur bien être. Les vitamines ont ainsi des proportions variant selon chaque individu. Cela est due à la manière dont les aliments sont consommés. En effet, sa quantité varie en fonction du mode d’absorption et de la façon dont celle-ci sera synthétisée par le corps. Il faut cependant reconnaître que quelques unes de ces nombreuses vitamines interviennent directement chez la femme constituant une aide pour tomber enceinte. Il est de ce fait primordial de consulter un médecin afin d’établir un calendrier pour la prise de vitamines de préconception avant même de songer à tomber enceinte. Pour ce faire, il suffit de suivre à la lettre l’ordonnance du spécialiste ou pourquoi pas d’un nutritionniste. Pour plus d’informations, visiter le site www.mybubelly.com.

Tomber enceinte grâce à l’acide folique !

L’acide folique, communément appelé vitamine B9 ou tout simplement folates, est la principale vitamine servant au développement neuronal et immunitaire du futur bébé. Les vitamines pour tomber enceinte sont justement essentielles aussi bien pour la future maman que pour le futur papa. En en consommant en quantité suffisante, le sperme et l’ovule ne pourront que s’en porter mieux. Cela facilitera ainsi tout le processus de la grossesse. Aussi, ce type de vitamine écarte tous les risques de malformations que l’on retrouve chez les nouveaux nés ayant une carence en folates. Ainsi, fini les vices de conformation de la moelle épinière et du cerveau grâce à la prise de vitamine B9. Afin d’éviter de prendre cette vitamine sous sa forme synthétique comme les comprimés, il faut savoir que certains aliments en sont très riches. Entre autres, on peut la retrouver dans les lentilles, le chou vert ou encore les haricots.

Un projet de bébé en vue ? La vitamine C est là !

Cet antioxydant est sans nul doute une des vitamines de préconception la plus importante. En effet, elle agît à la fois tant chez la future maman que chez le futur papa. La plupart du temps, le taux d’hormones chez les femmes est assez instable. Aussi, afin de le réguler et le stabiliser par la même occasion, il est nécessaire de prendre de la vitamine C avec modération. En effet, l’excès de vitamine C peut considérablement dégrader l’ADN. Il est donc nécessaire de prendre conseils auprès d’un nutritionniste pour bien équilibrer son alimentation. Généralement, la vitamine C est présente dans tout ce qui est de a famille des agrumes et les aliments de couleur jaunes.