Vous êtes sur le point de remplir votre déclaration d’impôt ? Avant de vous lancer, sachez que vous pouvez tout à fait bénéficier d’une réduction d’imposition. Investir dans l’immobilier locatif, construire une épargne retraite, constituer un patrimoine, employer des personnes à domicile, faire un don, etc. il existe mille et une manières de payer moins d’impôts, tout en gardant une même source de revenus. Découvrez à travers cet article les différentes solutions pour une meilleure défiscalisation.

Investir dans l’immobilier avec le dispositif Pinel

Au rang de toutes les solutions permettant aux contribuables de défiscaliser ou plus précisément de réduire au maximum ses impôts se trouve l’investissement immobilier locatif, en particulier celui opéré dans le cadre du dispositif Pinel. La loi Pinel se distingue s’adapte facilement à la réalité du marché de l’immobilier depuis ces dernières années. Cela dit, pour bénéficier d’une réduction d’impôt avec le dispositif Pinel, il vous faut construire un patrimoine immobilier ou bien investir dans l’immobilier neuf dans une zone éligible. Par la suite, vous devez vous engager à mettre en location le bien en question durant une période de 6 , 9 ou 12 ans. À noter que la réduction dépend exclusivement du nombre d’années de location. Pour une mise en location de 6 ans, vous pouvez vous attendre à ce que votre imposition soit réduite de 12 %. Si vous décidez de mettre en location un logement ou un appartement neuf pendant 9 ans, vous gagnerez alors 18 % de réduction d’impôt. Enfin, la mise en location immobilière durant 12 ans ou plus vous offre le privilège inédit de bénéficier d’une défiscalisation allant jusqu’à 21 %. En un mot, plus vous vous engagez à mettre en location votre bien immobilier, plus vous pourrez réduire au votre impôt sur le revenu. Cliquez ici pour en savoir plus.

Employer des personnes à domicile, une solution simple et efficace

Il est également possible de bénéficier d’une réduction d’impôt à travers les emplois ou les services à domicile. À temps partiel ou à temps plein, provisoire ou permanent, quelle que soit la nature du contrat, les services ou les emplois doivent impérativement prendre un caractère individuel, familial ou privé. La réduction d’impôt à travers cette solution peut atteindre jusqu’à 50 % de la totalité des dépenses plafonnées à 12 000 euros pendant une année. À s’ajoutent les dépenses prises dans la limite de 1500 euros par enfant à charge ou par une personne du foyer âgé de plus de 65 ans, le tout dans la limite de 15 000 euros par an. Cependant, le montant total peut être fixé à 20 000 euros dès lors que l’un des membres du foyer fiscal est victime d’une invalidité, d’une inaptitude physique ou morale, nécessitant alors l’assistance d’une autre personne comme un professionnel médical. En outre, vous pouvez avoir droit à une défiscalisation une fois que vous faites appel à un professionnel pour garder votre enfant, à un professeur pour des cours particuliers ou du soutien scolaire à domicile, etc. Enfin, engager un professionnel pour l’entretien de l’extérieur de votre maison, notamment pour les travaux de jardinage vous permet aussi de bénéficier d’un allègement fiscal. 

Faire plus de dons pour mieux défiscaliser

À part l’investissement immobilier locatif et le recours aux services ou aux emplois à domicile, l’acte de donation peut aussi faire l’objet d’une défiscalisation allant jusqu’à plus de 70 % du montant offert à l’occasion. À noter que la somme à donner à titre de dons est plafonnée à 529 euros. Toutefois, le taux est réduit à 66 % si le montant dépasse largement ce plafond, dans la limite des 20 % de l’impôt sur le revenu. La donation doit se faire au profit d’une personne en difficulté, d’une organisation régionale, nationale ou internationale reconnue d’utilité publique ou œuvrant pour l’intérêt général. Dans l’envie de bénéficier d’une diminution fiscale tout en rendant service à l’humanité, il vous est conseillé de faire un don en numéraire ou bien en bourses, sous forme de titre coté. Dans le premier cas, vous avez le choix d’offrir de l’argent en espèce, par virement ou par chèque. Pour le second, vous êtes libre de placer votre don à titre d’actions, de fonds, capital, SICAV, etc.

Acheter une voiture écologique

Envie de vous offrir une nouvelle voiture tout en contribuant à la préservation de l’environnement écologique et en bénéficiant d’un crédit d’impôt, achetez un véhicule non polluant ! Eh oui ! Ce dernier vous donne le privilège de profiter d’un bonus écologique considérable qui se traduit par une réduction d’impôt. Ainsi, l’idée consiste à déduire une partie du prix d’achat de la nouvelle voiture sur votre impôt sur le revenu ou bien sur d’autres types d’impôts. La seule condition est de privilégier un véhicule respectueux de l’environnement, autrement dit une voiture écologique utilisant l’électricité, le Gaz Naturel Géhicules (GNV) ou le Gaz de Pétrole Liquéfié (GPL) pour fonctionner. Suivant le niveau de rejet au CO2, votre voiture écologique peut vous permettre de défiscaliser avec une somme allant de 300 à plus de 4000 euros.