Promesse de campagne il y a maintenant plus de 3 ans, voici enfin arriver la réforme sur la dépendance et la prise en charge des personnes agées.

C’est désormais un chantier ouvert, le Chef de l’Etat l’a annoncé pendant son intervention télévisée de mardi soir. Mais qu’en est il réellement ?

Des mesures seront étudiées, notamment l’ouverture d’une nouvelle branche de la Sécurité Sociale, la mise en place d’un système assuranciel assortie d’une éventuelle obligation de souscription, l’augmentation de la CSG, une incitation fiscale sur l’assurance vie, un recours sur les succession, le gouvernement aura 6 mois pour étudier ces mesures.

Mais qu’en est il du financement des prestations ? En 2040 , 15 millions de personnes auront plus de 75 ans en France let les conséquences de la dépendance risquent d’augmenter de 40% d’ici à 2025 !

Valérie Rosso-Debord, députée (UMP) de Meurthe et Moselle, auteur d’un rapport sur la prise en charge des personnes dépendantes explique « Nous allons avoir un pic à gérer en 2025-2030, lorsqu’un quart de la population aura des problèmes de dépendance. Nous allons discuter de tout, mais aucune solution n’est préemptée pour le moment »