Depuis quelques années déjà, le gouvernement prend des dispositions écologiques pour réduire les dépenses énergétiques des habitations. À cet effet, plusieurs lois ont été mises en place pour renforcer les isolations des maisons. Que ce soit en termes d’énergie, de chaleur ou de sonorisation, il existe des matériaux isolants plus efficaces que d’autres.

La laine de verre

La laine de verre s’obtient grâce à la fusion de sable et de verre recyclé. Elle possède une qualité toute particulière puisqu’elle peut servir d’isolant à plusieurs niveaux. La laine de verre est un isolant thermique, mais aussi acoustique ; dans le domaine du bâtiment, il s’agit de l’isolant naturel par excellence. Rare sont les matériaux qui sont dotés de cette fonction de double isolant électrique et thermique. La laine de verre partage cette particularité avec le quartz bien que ce dernier soit plus difficile à manipuler — surtout dans la construction. Grâce à sa constitution minérale, elle ne peut rien absorber : elle est donc résistante à l’humidité — à condition d’avoir été traitée au préalable. Sa protection s’étend également vers le feu puisque la laine de verre est également incombustible. Sa propriété imputrescible lui octroie une longue durée de vie. L’utilisation de ce matériau permet une économie d’énergie en raison de sa longévité. La laine de verre prend ainsi part à la diminution des gaz à effet de serre. Sa pose nécessite souvent le port de gant à cause de sa consistante irritante. Son utilisation est très large dans la construction que ce soit pour de simples habitations, des bâtiments industriels ou institutionnels, etc. On retrouve la laine de verre sur le marché sous forme de rouleaux, de panneaux ou encore en vrac. La laine de verre est disponible sur ce site.

La laine de roche

Faisant également partie de la catégorie d’isolant naturel, la laine de roche possède des caractéristiques très proches de la laine de verre – en plus de leur aspect qui semblable au matelas. La première différence se situe dans la formation de ce matériau. La laine de roche ou encore laine de pierre a été générée par une roche issue d’activité volcanique : le basalte. Le processus de fabrication consiste à une fusion et une polymérisation des matières premières. La laine de verre partage cette propriété d’isolant phonique avec la laine de verre, limitant ainsi les nuisances sonores telles que les bruits aériens, les bruits de chocs, etc. La laine de roche étant catégorisée isolant minéral, possède des propriétés d’isolation thermique. D’ailleurs, sa composition chimique neutre lui permet de résister à la chaleur : idéal pour se protéger des incendies. Dans sa similitude avec la laine de verre, il y a l’imperméabilité. La laine de roche est vendue en rouleaux, en flocons, en coquilles, en panneaux semi-rigides/rigides, panneaux mono et doubles intensités. La forme sous laquelle se procurer la laine de verre dépend de la méthode d’isolation. Par exemple, dans le cas des combles perdus ; la méthode de soufflage est plus rapide donc des flocons de laine de verre seraient plus adéquats.

L’ouate de cellulose

L’ouate de cellulose est devenue un des matériaux phares de la construction depuis quelques années surtout en matière de chantier écologique. En effet, l’ouate de cellulose est issue à 85 % de papier journal usés ou encore de boue papetière auquel vont s’ajouter des substances antifongiques, ignifuge et insecticide. Cela signifie qu’elle est inflammable, résistante aux champignons et moisissures et qu’elle est protégée contre les nuisibles suite à son traitement. La première qualité de la ouate de cellulose est son inertie thermique. Sa composition chimique est telle, qu’elle empêche sur toute sa surface les émanations thermiques. De plus, les qualités d’isolations acoustiques de la ouate de cellulose offrent un grand confort — en particulier concernant les bruits aériens. L’isolant ouate de cellulose peut s’appliquer : aux planchers, aux combles perdus, aux cloisons ou à la toiture. Toutefois l’épaisseur de ce matériau doit être prise en compte en fonction de la zone à isoler, car elle influence son efficacité. II est possible de se procurer de la ouate de cellulose en plaque ou en vrac.