Le marché du jeu en ligne français : qui en fait et qui n’en fait pas partie?

(PARIS, France) communiqué de presse : La France a récemment ouvert son marché du jeu en ligne aux opérateurs internationaux, dans le but de se conformer aux exigences du libre échange de l’Union Européenne. Cependant, la nouvelle loi française en matière de jeux en lignedemande aux opérateurs d’obtenir une licence supplémentaire française qui dicte les contraintes qui ont été qualifiées d’ « excessives » et de « draconiennes ».

Bien que 35 différents opérateurs de casino en ligne aient décidé de tenir bon en demandant ces licences, de nombreuses compagnies se sont abstenues. Beaucoup d’autres ont décidé de se retirer complètement du marché.

Hier, la liste des compagnies de jeu en ligne nouvellement licenciées est sortie. La liste complète inclus :

BetClic
Beturf
BES SAS
Bwin/Amaury Groupe
EverestPoker
France Pari
La Française des Jeux
Iliad Gaming/ChiliGaming
Pari Mutuel Urbain
SPS Betting
Table 14

Curieusement, seules deux des sociétés qui ont obtenu des licences ne sont pas détenues par des entrepreneurs français. Même la société autrichienne Bwin a un partenariat avec Sajoo et le Groupe Amauri. La France doit encore annoncer quand plus de licences seront garanties, mais en l’état, seules les sociétés énumérées ci-dessus seront en mesure de gérer l’afflux de paris causés par la Coupe du Monde, qui débute le 11 juin.

Les entreprises qui sont toujours en attente de permis sont pour la plupart, des opérateurs du Royaume-Uni, dont PartyGaming, PokerStars, Microgaming, Ladbrokes et UniBet.

Ceux qui se sont retirés sont : Spin Palace, Cabaret Club, Ruby Fortune, Piggs Casino, Mummy’s Gold, William Hill, 888, Betfair, SportingBet, Paradise Poker and Cake Poker. Ce mois-ci ils n’accepteront plus de paris ou de transactions de joueurs français. Bien qu’il aient promis de verser tout l’argent qu’ils doivent aux joueurs français, toutes les futures activités des domaines .fr seront bloquées.

« Machine-A-Sous.com est une nouveau guide pour les machines à sous en ligne pour fournir à l’industrie française du jeu en ligne avec des guides complets et autoritatives  faisant autorité sur les questions importantes qui affectent le marché local. Avec des commentaires, des articles d’actualités et des conseils spécifiques pour les joueurs français passionnés de machine à sous en ligne. Pour plus d’informations, contactez Marcel Bordeaux àmarcel@machine-a-sous.com, ou visitez-nous sur Twitter à @machineasouscom. »