“Le Crédit Revolving continue d’inquiéter . Hier, plusieurs magistrats ont fait part de leurs doutes sur la loi qui pourrait bientôt encadrer ce crédit renouvelable, aux taux parfois très élevés, et souvent accordé à des mersonnes insolvables. Un projet de loi arrive en deuxième lecture, lundi, au Sénat. Dans un contexte d’explosion du surendettement, il est très attendu. Mais s’il va dans le bons sens, ce n’est toujours pas assez loin pour le magistrat Philippe Florès, un spécialiste du sujet”

source 20minutes

Avec des taux allant jusque 22% , des français se surendettent de plus en plus pour essayer de faire face à la conjoncture très négative pour les plus fragiles. Et ce sont toujours les plus fragiles qui sont visés par ces organismes de crédit, ceux qui n’ont aucune chance d’avoir un prêt auprès de leur banque à un taux “normal” soit moins de 10% .

Il est heureux que le gourvernement se penche sur ce problème qui date depuis très très longtemps. Les pouvoirs publics ont le devoir d’interdire de telles arnaques auprès des plus fragiles. Pour éviter la faillite, certains n’hésitent pas à contracter plus de 10 crédits révolving à des taux frisant le ridicule !

A eux, je leur dis qu’il existe, heureusement, d’autres solutions et qu’ils doivent impérativement se faire conseiller auprès de personnes compétentes. Il existe un grand nombre d’associations qui ont, dans leurs effectifs, des juristes, des avocats, des conseillers spécialisés qui pourront les aider efficacement.

Alors, ne cédez pas à la tentation, et faites face aux ogres de la finance !