SFAM ou Société Française d’Assurance est une jeune société créée en 1999 et devenue en quelques années l’un des leaders français de l’assurance. Elle propose de nombreuses assurances privées et est aujourd’hui très présente dans le domaine de l’assurance affinitaire. En plus de son activité principale, la Société Française d’Assurance SFAM s’engage aussi auprès d’ONG pour soutenir la solidarité internationale.

SFAM et Action contre la Faim

En 2016, la Société Française d’Assurance s’est engagée à soutenir l’ONG Action contre la Faim pour une période de 3 ans. Ce mécénat financier a été établi en vue d’apporter un soutien à l’ensemble des activités de l’organisation. Cependant, une grande partie de la coopération entre Action contre la Faim et SFAM se fait au profit de la mission CASAN (Centre d’Accompagnement Social et d’Appui Nutritionnel). Ce programme vise plusieurs objectifs : prévenir et faire disparaître la sous-nutrition sur l’île de Madagascar. Grâce au soutien de la SFAM partenaire de l’opération, des milliers de bénéficiaires supplémentaires ont pu être pris en charge dans des conditions optimales. Le président et fondateur de la Société Française d’Assurance, Sadri Fegaier, a remis un chèque de 300 000 Euros à l’ONG en guide de participation au financement de la campagne d’accompagnement social et nutritionnel à Madagascar. Selon lui, cette démarche s’inscrit dans les valeurs de la Société Française d’Assurance ainsi que dans sa volonté de pouvoir faire bouger les choses grâce à des actions ciblées à l’international.

La solidarité internationale à Madagascar

Le programme CASAN, issu de la coopération entre La SFAM et Action contre la Faim a pour objectif de faire diminuer la famine dans l’un des pays les plus pauvres de la planète : Madagascar. C’est un enfant de moins de cinq ans sur deux qui est touché par la sous-nutrition dans ce pays. À ces conditions nutritionnelles difficiles, s’ajoutent de mauvaises conditions sanitaires qui entraînent beaucoup de maladies ainsi qu’un climat d’insécurité qui empêche de nombreux Malgaches de savoir s’ils auront assez de nourriture pour la journée. Depuis sa création, ce programme solidaire, soutenu par la Société Française d’Assurance, a contribué à améliorer les conditions sanitaires de divers Malgaches. Pour des résultats plus durables, SFAM et action contre la faim souhaitent s’attaquer aux causes directes de la sous-nutrition, tout en prenant en charge les enfants sous-nourris et en leur pratiquant les soins dont ils ont besoin pour retrouver leur équilibre physique, psychique et social. Une grande oeuvre d’éducation est également en cours pour aider les enfants et leurs parents à comprendre les valeurs nutritionnelles des aliments afin de bien se nourrir.

D’autres projets de solidarité pour La SFAM

La SFAM est un acteur majeur de la solidarité internationale. Par ses actions, elle encourage la prise de conscience collective tout en étant présente sur le terrain. Mais les actions concrètes de la Société Française d’Assurance SFAM ne s’arrêtent pas à sa coopération avec l’ONG Action contre la Faim. L’entreprise d’assurances est également consciente des autres défis à relever dans le monde entier. Elle agit donc également à d’autres niveaux :

  • Environnement : Consciente du danger environnemental, la société d’assurance s’est engagée, depuis des années, à assumer ses responsabilités en agissant de façon concrète pour la préservation de l’environnement. Elle encourage la prise de conscience par une limitation de la consommation en préférant réparer plutôt que remplacer les appareils endommagés et en reconditionnant un maximum de smartphones pour limiter les déchets.
  • Education : L’entreprise souhaite également favoriser les générations à venir, en France, en Europe et dans le monde entier. Pour cela, elle a créé une académie qui accueille de jeunes talents et veille à leur intégration. Ce programme de formation en alternance a pour but d’aider les jeunes à acquérir une expérience professionnelle indispensable pour leur carrière en étant intégrés à une société internationale. De nombreux jeunes ont donc eu l’opportunité de développer leurs compétences et de comprendre les rouages d’une société moderne tout en prenant conscience des enjeux collectifs et de l’importance de la solidarité internationale.