La graphologie ou l’étude de l’écriture manuscrite pour définir la personnalité de chacun … II existe toutes sortes d’écritures, grandes ou petites, simples ou contournées, lourdes ou aériennes, mais vous n’en trouverez jamais deux parfaitement semblables!.
Notre écriture, à partir du moment où elle a pris sa forme définitive, soit vers l’adolescence, nous suit toute notre vie. Selon les circonstances, elle revêtira diverses formes (par exemple, on ne rédige pas une note de service urgente comme on rédige une lettre à la personne aimée), mais pour l’essentiel, à savoir tant qu’elle n’est pas altérée par l’âge ou la maladie, elle est là, installée à demeure, liée à notre personnalité.

C’est en partie pour cette raison qu’il est permis de dire que l’écriture ou, mieux encore, le geste graphique, dévoile notre inconscient. Pensez-y : notre main, lorsqu’elle trace des signes sur le papier, est directement reliée à notre cerveau ; elle se veut, dans une certaine mesure, la fidèle traductrice de sa pensée. Comment le résultat, dès lors, ne pourrait-il pas refléter notre personnalité et nos instincts ?