La dépose d’un vernis semi-permanent doit s’effectuer avec beaucoup de minutie et d’attention afin de ne pas abîmer les ongles. En effet, ce type de vernis est très résistant et ne part pas facilement des ongles. Cette propriété est due au fait qu’un vernis semi-permanent ou en gel est à base d’acrylique et se compose de plusieurs couches. Il y a la base coat, le vernis en gel et le top coat. De plus, la fixation de chacune de ces couches s’effectue sous un rayon UV.

La dépose de vernis en gel chez soi

Avant d’enlever du vernis semi-permanent, il faut se laver les mains. Après la préparation des matériels, la dépose suit quelques étapes selon différentes méthodes. D’abord, cette opération nécessite de l’acétone. En effet, un simple dissolvant ne sera pas efficace contre de l’acrylique fixé sous UV. D’une part, les autres matériels sont dix cotons fins coupés en carré selon la forme des ongles, puis dix carrés de papiers alu soit dix pinces pour ongles. D’une autre part, un bol pour tremper les ongles peut suffire, ainsi que l’usage de soak nails. Ensuite, il faut une lime, une repousse cuticule et une pince-guillotine, si nécessaire. Le plus important, n’oubliez surtout pas l’huile nourrissante pour protéger les ongles et la peau.

Quelle que soit la méthode utilisée assurant comment enlever le vernis en gel, certaines étapes sont communes et d’autres indispensables. D’une manière générale, la première étape consiste à limer la couche superficielle du vernis, suivie de l’application du dissolvant à base d’acétone. Après il y a l’enlèvement de la base coat. Finalement, la dépose se termine par un soin pour entretenir les ongles et protéger la peau autour. Pour en savoir davantage, plus de détails se trouvent sur le site awahena.fr.

Le bain d’acétone

À part le fait d’assurer la brillance et l’esthétique des ongles, le vernis semi-permanent permet aussi de rallonger la surface des ongles. Pour ce cas, il suffit de couper les rallonges avec la pince-guillotine pour commencer à enlever du vernis semi permanent. Par la suite, il faut limer avec précaution la surface du vernis pour enlever le top coat et permettre une dissolution facile du gel. D’une autre façon, il est possible de passer directement à la dissolution dans l’acétone sans enlever la couche superficielle. Avant le trempage dans celle-ci (acétone), il est indispensable d’appliquer de l’huile nourrissante à base de vaseline sur les cuticules et les mains. Cela est nécessaire dans le but de les protéger de l’assèchement dû à l’acétone.

Pour la méthode de bain d’acétone, l’utilisation d’un bol est nécessaire pour tremper les ongles dans le produit durant 15 minutes. Ainsi, le gel se ramollit. Suite à cela, le reste de la base coat peut être enlevé par la repousse cuticule sans besoin de forcer. Si le vernis persiste, il faudrait recommencer le trempage dans l’acétone durant cinq minutes. Lorsque le gel est retiré, il ne faut pas oublier d’appliquer de l’huile nourrissante sur les ongles et leur pourtour. En ce qui concerne l’utilisation des capuchons soak nails, il suffit de les remplir d’acétone jusqu’à la moitié de leur contenance. Ensuite, il faut les placer sur les bouts de doigts pendant une quinzaine de minutes.

La méthode des papillotes

Effacer du vernis semi permanent ongles courts ou longs demande beaucoup de patience et de finesse. Les mêmes méthodes que pour les mains s’appliquent pour effacer du vernis semi permanent sur les ongles de pieds. Pour l’autre méthode qui est celle des papillotes, elle est la plus utilisée dans les instituts de beauté et dans les bars à ongle. Concernant son application, les carrés de cotons sont à imbiber d’acétone ou de dissolvant contenant de l’acétone, puis il faut en recouvrir chaque ongle. Les cotons seront ensuite à leur tour recouverts de papiers en aluminium pendant une quinzaine de minutes. Après, il suffit de retirer les papillotes en pressant sur les ongles afin d’enlever le plus de vernis.

D’une autre manière, des pinces ou des embouts en plastique peuvent remplacer les papiers alu pour maintenir les cotons imbibés d’acétone. Cette étape est suivie par l’enlèvement du reste de vernis. Il existe également des kits de dépose prêts à l’emploi à mettre directement sur le bout des doigts. Néanmoins, peu importe la méthode utilisée, la dépose du french manucure nécessite beaucoup de temps pour la dissolution du gel et notamment afin de ne pas abîmer les ongles.

Entretien et soin des ongles

L’étape la plus importante lorsque l’on parle de pose et de dépose de vernis est celle par laquelle il faut nourrir et protéger les ongles et les doigts. Pour entretenir les ongles, il existe des huiles végétales qui redonnent force et vitalité aux ongles fragilisés après une pose de vernis. Ces huiles nourrissantes permettent aussi de prévenir les effets de la pose de vernis semi-permanent, ainsi que sa dépose à l’acétone. Parmi ces huiles naturelles figurent l’huile de ricin et l’huile d’olive qui possèdent d’ailleurs des propriétés permettant de renforcer les ongles abîmés. Ces huiles leur donnent de la vitalité en plus de leur conférer un bel aspect.

Après l’enlèvement du french manucure, il est préférable de laisser les ongles respirer pendant un mois avant une autre pose de vernis. Tout au plus, trois poses de vernis en gel consécutives, soient six semaines peuvent se faire au maximum. Après cela, il est impératif de laisser les ongles se reposer. Cela évite de se retrouver avec des ongles cassants et fragiles. Par ailleurs, il faut éviter de les gratter pendant l’enlèvement du vernis en gel puisque la kératine qui les recouvre peut s’enlever. Au pire, les ongles peuvent se retrouver troués et striés, puis mettront des mois à se régénérer après la repousse.