Les couvertures d’équitation servent à protéger le cheval contre le froid, le soleil, le vent, la pluie et même les insectes. Il convient de choisir la couverture qui répond aux besoins spécifiques de chaque cheval, par exemple une couverture d’écurie, ou de prairie pour qu’il se sente bien partout et en toute saison.

Une couverture pour chaque occasion

Les propriétaires de chevaux savent que la couverture cheval joue un rôle essentiel. La couverture cheval contribue à son bien-être et la bonne santé de l’animal en toute saison. En effet, elle permet de protéger le cheval contre les variations de températures, le froid, le chaud, mais aussi contre les insectes notamment les mouches à la belle saison (couverture anti-mouche, anti-dermite et anti-UV). En hiver, la couverture polaire le protégera d’un coup de froid. La couverture d’extérieur permet de protéger le cheval qui vit en prairie ou lors d’un transport. Pour le cheval qui vit dans une écurie fermée et à l’abri des courants d’air, une couverture d’équitation plus légère est généralement suffisante. Celle-ci permettra également de protéger le cheval après le travail quand il transpire. Il existe également des couvertures séchantes anti-transpiration pour éviter que le cheval ne prenne froid. La couverture cheval couvre-reins permet de protéger l’arrière-train du cheval lors du travail en extérieur l’hiver. Qu’il s’agisse d’une version légère ou épaisse de couverture cheval, il est indispensable de choisir la bonne épaisseur. Elle doit être imperméable et respirant pour les chevaux qui ont accès à un espace extérieur.

Critères de choix pour une couverture

Pour le choix d’une couverture cheval, il est important de choisir la bonne taille, car celle-ci doit s’ajuster au corps du cheval. Si elle est trop grande, il y a un risque de blessure, car le cheval peut se prendre les jambes ou rester accroché quelque part. Si elle est trop petite, elle peut provoquer des points de pression douloureux. La couverture cheval d’extérieur doit permettre au cheval de bouger et de galoper sans danger. La hauteur de garrot permet de déterminer la taille de la couverture cheval. La taille de la couverture correspond approximativement à la longueur du dos en centimètres. Par exemple une longueur de dos de 145 cm signifie qu’il faut choisir la taille 145. Le grammage (épaisseur) d’une couverture cheval se mesure en denier. Le denier indique l’épaisseur des fils utilisés pour le matériau de la couverture. Un denier correspond à 1 gramme pour 9000 m² de fil. Ainsi plus, le tissu compte de deniers, plus il sera lourd et épais. La plupart des couvertures pour chevaux se situent entre 400 et 1200 deniers. Par exemple pour une couverture d’extérieur pour un cheval tondu, il est conseillé un grammage minimum de 300 g /m². Il est possible de rajouter une sous-couverture et d’utiliser une couverture avec un couvre cou.

Adapter la couverture au cadre de vie du cheval

Il est important de toujours adapter la couverture cheval aux besoins de l’animal et en fonction de son cadre de vie. Un cheval tondu qui sort au paddock n’a pas besoin de la même couverture que le cheval qui vit toute l’année en prairie. La couverture de paddock est idéale pour protéger de la pluie et du froid. Un cheval ne peut pas porter une couverture d’écurie pour gambader en prairie, car la coupe n’est pas conçue pour le galop. Après le travail, il est important de toujours bouchonner le cheval avant de lui mettre sa couverture. Il faut utiliser une couverture séchante si vous voulez que la sueur et l’humidité soit absorbée. En hiver, le port de celle-ci permet de ralentir efficacement la pousse de poils chez le cheval notamment s’il est tondu. Pour équiper son cheval d’une couverture de pluie, il faut que les coutures soient scellées pour que l’humidité ne pénètre et que le cheval soit au sec.