Un PIM est une extension logicielle qui fusionne avec la plupart des plateformes en ligne. Cette solution s’intègre également à d’autres canaux, sources de données et systèmes logiciels. Le sigle PIM signifie Product Information Management. De ce fait, il s’occupe de la gestion complète de vos données se rapportant aux produits de votre catalogue. Il gère également les tailles, les poids, les descriptions, les avis, les certifications, etc.

Fonctionnement du PIM

Le PIM fonctionne de façon similaire à un logiciel de marketing multicanal. Cela vous donne la possibilité de maîtriser et de contrôler efficacement tous les volets de votre stratégie de commerce électronique. Ce système de gestion de production de publications est consultable sur www.goaland.fr.

Une entreprise a la possibilité d’avoir des informations en temps réel concernant les données de catalogues et d’inventaire. Le système PIM les fait parvenir aux canaux sous un autre format plus lisible. Le pim est de ce fait parfaitement synchronisé automatiquement au canal par le biais d’APL.

Il faut cependant noter que l’intégralité des connecteurs nécessaires au lancement de votre stratégie marketing multicanal n’est pas inclus dans les solutions PIM. En effet, les plus anciens PIM se servent du code source ouvert. Cette tâche requiert le savoir-faire d’une équipe en matière de configuration et de maintien des connexions aux canaux entrants et sortants.

Pourquoi opter pour le PIM ?

Les spécialistes du marketing sont souvent confrontés à la multitude d’informations qui viennent de façon désordonnée. C’est notamment le cas des entreprises dont la principale activité est axée sur les produits. Pourtant, ces diverses informations doivent parvenir aux différents acteurs (distributeurs, détaillants, équipes…) sous forme de versions adaptées.

Auparavant, les spécialistes dans le domaine se servaient de documents scripturaux qui sont parfois usés suivant le temps. Désormais, les dossiers de documents numériques se sont substitués avec les papiers. L’organisation des données est optimisée par des feuilles de calcul avec des milliers de colonnes.

Grâce au PIM, les responsables marketing ont la possibilité d’effectuer un stockage et une mise à jour des informations se rapportant à leur catalogue de produits. Cette solution numérique a pour base un référentiel de stockage en nuage. En outre, cette solution de gestion permet une centralisation facile, une productivité optimale ainsi que la garantie de la transmission des informations vers les canaux appropriés. De plus, elles parviennent vers les bonnes cibles en moment voulu.

Les différentes variantes du PIM

 

  • PXM (Product Experience Management)

Il a une quasi-ressemblance au PIM. Mais son principe de fonctionnement se base sur le principe selon lequel une information centralisée améliore l’expérience de l’utilisateur final. Dans tous les cas, vous n’avez pas la possibilité d’acheter les produits avant que vous vous en soyez procuré en ligne. De ce fait, des informations détaillées sur le produit sont nécessaires avant la décision d’achat.

 

  • PDM (Product Data Management)

Un PDM est utilisé pour le partage de données internes sur les produits. Sa particularité réside dans la spécificité de la nature des informations. En effet, celles-ci sont plutôt dédiées aux ingénieurs et aux concepteurs de produits. 

 

  • PCM (Gestion du contenu des produits)

PCM et PIM sont des termes qui ont quelques dénominateurs communs. Cependant, le PCM fait office de complément à une plateforme de commerce électronique. Ce logiciel donne la possibilité d’enrichir les taxonomies et les produits. IL se distingue de la GCP par le fait que les informations découlant de sources différentes ne sont pas rassemblées. L’avantage d’un PIM est qu’il a la possibilité de traiter plusieurs formats d’informations sur les produits. Ces derniers sont synchronisés sur plusieurs canaux à partir d’une seule source.

 

  • MDM (Master Data Management)

Le MDM est un référentiel interne universel qui est généralement utilisé au niveau d’une entreprise. Les sociétés n’en font pas usage pour la commercialisation de produits. C’est donc un système plus global qui a la capacité de contenir des informations. Celles-ci concernent généralement les employés, les machines, les processus et, bien sûr, les produits. De par ces caractéristiques et fonctionnalités, ce logiciel de gestion de production est plus onéreux que les autres.

 Améliorer la structure de son catalogue

 L’un des principaux avantages du PIM est que vous pouvez améliorer la structure de votre catalogue. Cette donnée entre dans la gestion de votre production de publications. De nombreuses plateformes de gestion exigent une adhésion exclusive à leur propre structure de catalogue. Cela vise à une meilleure préservation de votre marque et à fournir une expérience client optimale.  

 Toutes les données de vos catalogues produits sont envoyées en temps réel vers tous les canaux. En outre, les connecteurs d’impression et de conception de catalogues fournissent une similarité quasi parfaite entre le catalogue physique et numérique. De ce fait, les produits d’une même collection sont publiés avec les mêmes informations que ce soit sur le net ou sur un catalogue imprimé.

 Les responsables marketing peuvent désormais accéder à une base de données unique. Ils pourront gérer efficacement les informations concernant :

  • Les données de base : noms, titres…
  • Les données techniques (mesures, matériaux, ingrédients…)
  • Les spécifications des produits
  • Les logos
  • Les avis des utilisateurs…