Apparue sur le marché français à la fin des années 60, la charpente de type fermette est très répandue le marché à cause de son coût économique et une qualité remarquable. Cependant, ce type de charpentes encombre l’espace sous la toiture et est favorable à la génération de combles perdus. Toutefois, ce n’est pas une fatalité et il est possible de transformer une charpente fermette en combles aménageables.

Qu’est-ce qu’une charpente fermette ?

Cette configuration de charpente est une charpente de type industrielle. En d’autres termes, il s’agit d’une charpente qui est livrée pré-montée. Apparue dans les années 1950 sur le continent américain, elle est le résultat des avancées dans le domaine de la construction grâce à la simplification du savoir-faire ancestral et à l’usage du bois acheté à faible coût. Cela donne une charpente ayant un aspect plus léger et un coût plus économique. Il s’agit de la configuration la plus utilisée sur le marché des toitures.

De même que la charpente classique, la charpente de type fermette est fabriquée par triangulation (il s’agit d’un procédé géométrique qui se charge de la mesure des distances en définissant la position d’un point et en effectuant la mesure des angles disponibles entre ce point et d’autres points bien définis). On observe donc une répartition assez efficace des charges qui assure la résistance de l’ouvrage réalisé. Pour la conception de cette charpente, le bois utilisé est découpé en petites sections et permet donc de rendre le poids de l’ensemble plus léger. Généralement, les résineux sont privilégiés dans la conception de ce type de charpente en raison de leur grande légèreté et d’une maniabilité très apprécié de la part des fabricants. Cependant, pour utiliser l’espace existant sous cette charpente, il est nécessaire de réaliser un aménagement de combles perdus grâce à une modification de charpente W. Découvrez les étapes à suivre pour réussir cette opération sur www.revedecombles.fr.

Cette charpente est constituée de plusieurs pièces de bois qui sont assemblées avec des connecteurs en acier. Quant aux fermettes, il s’agit de pièces qui sont placées tous les 60 cm et qui ont pour support les murs ou les poutres. Ces pièces représentent les supports des éléments de la couverture, ce qui permet de réaliser une économie des pannes et des chevrons qui sont très utilisés au niveau de la charpente traditionnelle. La stabilisation de l’ouvrage est donc due aux liaisons qui existent entre les fermettes.

Avantages et inconvénients de la configuration de charpentes

Les principales raisons pour lesquelles la charpente fermette est très utilisée sur le marché sont ses divers avantages profitables pour les particuliers. En voici quelques-unes :

  • Un coût très économique et attractif grâce à l’usage de bois bon marché
  • Une installation plus rapide et plus simple que la charpente classique puisque l’ouvrage est livré pré-formé
  • Un ouvrage dont le poids est réduit grâce à la légèreté des bois utilisés,
  • Une solidité remarquable qui dure dans le temps.

Cependant, installer une charpente fermette vous expose à un encombrement de l’espace sous votre toiture. Par conséquent, si vous avez envie d’agrandir votre maison et d’aménager une autre pièce à vivre, il ne sera pas possible d’utiliser cet espace en l’été. Un aménagement de combles fermettes est requis pour dégager l’espace. Pour arriver à un tel résultat, il faudra procéder à une modification charpente W.

Conséquences de la modification d’une charpente fermette

La modification de charpente permet de réaliser un aménagement des combles perdus pour obtenir une pièce à vivre supplémentaire dans le cas où vous manquez de place sur cotre terrain. Cette opération ne pourra être réalisée que par un spécialiste qui saura quelle technique utiliser pour ne pas rendre fragile votre logement. Pour ce faire, il existe 3 procédés pour rendre la charpente adaptée dans ce cas :

  • La première solution est la suppression des parties gênantes qui composent la charpente et d’effectuer un renforcement des parties restantes
  • Dans le cas où la hauteur sous charpente est inférieure à 1,80 mètre, des travaux de modification peuvent être réalisés. Il s’agira donc de travaux plus conséquents sur la charpenterie et la couverture
  • Enfin, si vous désirez obtenir une grande pièce à vivre sous la toiture, il est possible de procéder à une surélévation de la charpente. Cependant, il est indispensable de vérifier la solidité des murs et des fondations de la maison pour une telle extension.

De plus, il faut retenir que le coût de la modification de la charpente fermette est intimement relié à la technique qui sera utilisée. Pour information, la surélévation est un procédé de modification moins économique que des travaux de modification simples.

Étapes de transformation d’une charpente en W

Avant le début des travaux pour la modification d’une charpente de type fermettes, vous devez réaliser certaines formalités auprès de votre commune et du spécialiste qui se chargera de l’exécution des travaux.

Au niveau de l’administration, il faut savoir si vous avez besoin d’un permis ou si une simple déclaration de travaux suffira. Pour les travaux de modifications de votre charpente en W, vous devez obligatoirement obtenir un permis de construire. La demande de permis se fait à la mairie de la commune où se trouve la maison dont la toiture subira les travaux sous un pli recommandé. Par la suite, vous obtiendrez un récépissé qui comportera les mentions suivantes : la date et le numéro d’enregistrement de votre demande ainsi que le temps d’instruction qui est égal à une durée de 2 mois.

Ensuite, vous devez fournir des informations importantes au spécialiste. Avant d’obtenir le devis, vous devez apporter des précisions sur le nombre de fermettes de la charpente, leur entraxe, l’épaisseur des pièces, la hauteur existante entre le faitage et le plancher, la longueur et la largeur entre les pièces, le type et l’épaisseur des murs ainsi que la mesure de la largeur extérieure de votre maison.